UCI : La règlementation concernant les transferts durcie

A lire aussi

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 19 juin 2024 à 20h25

Après les remous provoqués par le transfert de Cian Uijtdebroeks l'hiver dernier, l'UCI a officialisé la mise en place de nouvelles règles en la matière, avec de nouvelles sanctions.

C'est l'affaire qui avait beaucoup fait parler l'hiver dernier. Au terme de plusieurs semaines d'incertitudes, l'équipe Visma-Lease a Bike était parvenue à arracher Cian Uijtdebroeks, qui était alors sous contrat avec la formation Bora-Hansgrohe. Face à la situation générée par la multiplication des transferts et avec le souhait qu'elle ne se reproduise pas, l'Union Cycliste Internationale (UCI) a modifié son règlement ce lundi. En effet, désormais, un conseil arbitral sera chargé de se prononcer dès lors qu'un coureur ou une équipe cherche à rompre de manière unilatérale un contrat et, si cette résiliation devait être considérée comme illégale, des sanctions pourront être prises à l'encontre des coureurs, des équipes et des agents concernés. Cela pourrait aller jusqu'à six mois de salaire payés solidairement par le coureur et l'équipe qui souhaite l'intégrer à son effectif. A cela viennent s'ajouter la possibilité d'une amende équivalente à trois mois de salaire du coureur voire même l'interdiction d'enregistrer de nouveaux coureurs pour une durée allant jusqu'à douze mois.

L'UCI veut plus de transparence dans les transferts

Néanmoins, afin de respecter le droit européen du travail, l'UCI ne sanctionnera pas un coureur si le changement d'équipe ne se traduit pas par une augmentation de salaire. Avec ce nouveau fonctionnement, l'instance dirigeante du cyclisme international entend dissuader les coureurs et leurs agents de négocier une sortie prématurée d'un contrat. En ce qui concerne les périodes d'enregistrement des changements d'équipe, l'UCI maintient l'interdiction de communiquer en la matière avant le 1er août. « Ces nouvelles règles s'appuient sur une plus grande transparence en imposant des obligations de communication, mais offrent également une plus grande flexibilité en autorisant l'enregistrements de coureurs sans contrat, ne limitant plus les périodes de signature des contrats ou de communication de l'arrivée d'un coureur », précise l'UCI dans un communiqué. En cas de changement d'équipe en cours de saison, une fenêtre d'enregistrement des contrats sera ouverte du 1er au 15 août. En ce qui concerne l'enregistrement de nouveaux coureurs pour la saison suivante, les formalités pourront être faites du 15 octobre au 31 décembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.