UAE Team Emirates : Pogacar a confirmé avoir fait une erreur lors de l'étape du Granon

UAE Team Emirates : Pogacar a confirmé avoir fait une erreur lors de l'étape du Granon©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 04 septembre 2022 à 12h35

Harcelé par les Jumbo-Visma en amont de la montée du Col du Granon, Tadej Pogacar a récemment confié avoir commis une erreur en amont de la montée finale, qui lui a coûté cher dans la lutte pour la victoire sur le Tour de France.



Tadej Pogacar garde tous les éléments en mémoire. Le 13 juillet dernier, à l'occasion de la 11eme étape du dernier Tour de France, le Slovène a tout perdu. Alors qu'il avait pris le pouvoir à l'occasion de ses victoires consécutives à Longwy puis au sommet de La Super Planche des Belles Filles, le double tenant du titre sur la Grande Boucle a explosé dans les grandes largeurs sur les pentes du Col du Granon. Récemment interrogé par le média slovène MMC, le coureur de l'équipe UAE Team Emirates est revenu sur une erreur qu'il a commise durant cette journée qui a fait basculer le Tour de France. « Il faisait très chaud ce jour-là, presque 35 degrés, et ça n'a pas été une bonne chose pour moi, s'est-il remémoré. Tout allait pourtant bien au Col du Galibier, mais j'ai oublié de boire. Je me sentais bien mais soudain, dans la montée finale, je n'avais plus d'énergie et je n'avais plus assez à boire. »

Pogacar salue la tactique des Jumbo-Visma

En amont de cette dernière ascension fatale, Tadej Pogacar a été la cible d'un véritable harcèlement de la part des membres de l'équipe Jumbo-Visma. Une stratégie offensive que le Slovène n'a pas manqué de saluer. « La tactique des Jumbo-Visma était excellente, a-t-il confié. Ils étaient tous à 100% et m'ont écrasé avec leurs attaques, notamment sur la plaine entre le Col du Télégraphe et le Galibier. » Face à cette tactique osée mais qui s'est avérée payante pour Jonas Vingegaard, Tadej Pogacar admet que sa réponse n'a pas été bonne. « Avec le recul, quand je repense à cette journée, je me dis que j'ai laissé toutes mes forces, tous mes superpouvoirs dans le Galibier, assure le Slovène. C'est ça qui m'a coûté ce coup de mou dans les quatre derniers kilomètres du Granon. » Ayant lâché 2'51'' au Danois sur cette étape, Tadej Pogacar a vu le Tour de France lui échapper moins de deux semaines plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.