Trek-Segafredo : Pour la saison 2021, Vincenzo Nibali compte changer son approche

Trek-Segafredo : Pour la saison 2021, Vincenzo Nibali compte changer son approche©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 31 janvier 2021 à 13h09

Face au report du Tour de la Communauté de Valence, l'équipe Trek-Segafredo a annoncé que Vincenzo Nibali sera présent au départ de l'Etoile de Bessèges et aborde la saison avec l'envie de changer ses habitudes et son état d'esprit.

Vincenzo Nibali se prépare à lancer sa saison. Alors qu'il devait s'aligner au départ du Tour de la Communauté de Valence, le report de l'épreuve espagnole change son programme avec une présence au départ de l'Etoile de Bessèges le 3 février prochain. Alors que le « requin de Messine « sera présent aux côtés d'Edward Theuns, Alex Kirsch, Mattias Skjelmose Jensen et Ryan Mullen, l'Italien compte surtout aborder cette saison 2021 avec un état d'esprit différent des années précédentes. « J'ai décidé de changer mon approche de la saison, avec un hiver plus intense, a confié le natif de Messine dans un communiqué de son équipe. C'est un changement substantiel par rapport à mes habitudes, mais j'ai senti que je devais le faire. » Une approche qu'il devrait conserver pour la suite de la saison avec, notamment le Tour d'Italie puis le Tour de France, un doublé qu'il fera aux côtés de Bauke Mollema au sein de la formation Trek-Segafredo.


Nibali : « Je veux courir avec l'esprit libre »

Un début de saison que le « requin de Messine » aborde avec l'envie de bien faire malgré les incertitudes. « L'envie de revenir à la course est grande, malgré ce changement soudain qui rend les débuts plus mouvementés que prévu, ajoute Vincenzo Nibali. Chaque course aura son importance, chaque jour sera vécu avec l'accent mis sur le présent et pas nécessairement sur le futur. Je veux courir avec l'esprit libre. » Malgré une saison 2020 difficile et alors qu'il arrive à l'échéance de son contrat avec Trek-Segafredo, l'Italien aborde 2021 avec ambition. « Je ne pense pas avoir quoi que ce soit à prouver, même si ma saison 2020 a été nettement inférieure aux attentes, assure le coureur de 36 ans. Mais cela ne veut pas dire que je ne veux pas montrer que je peux encore avoir mon mot à dire et que je peux encore évoluer à un très bon niveau. » Une envie de bien faire que l'Italien devra confirmer dans les semaines à venir et notamment sur les routes du Tour d'Italie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.