Trek-Segafredo : Nibali toujours dans le peloton après 2021 ?

Trek-Segafredo : Nibali toujours dans le peloton après 2021 ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le mardi 02 juin 2020 à 21h20

Cette année, la pandémie de coronavirus a notamment profondément chamboulé le calendrier sportif mondial, dont celui du cyclisme. Une situation qui a visiblement donné envie à certains de poursuivre leur carrière encore quelques temps, comme par exemple Vincenzo Nibali (35 ans).

Et si Vincenzo Nibali faisait du rab ? La pandémie de coronavirus a grandement perturbé les calendriers des différentes disciplines sportives pour cette année 2020, dont le cyclisme. Le Covid-19 a également provoqué de nombreuses mesures de confinement à travers le monde, empêchant ainsi notamment la majeure partie des sportifs de pouvoir s'entraîner. C'est pourquoi, cela a très certainement dû en « frustrer » certains, mais visiblement pas l'Italien, qui a confié avoir aimé le confinement, d'une durée de deux mois, qu'il a passé à son domicile de Lugano en Suisse, avec sa femme et sa fille. Le Sicilien, âgé aujourd'hui de 35 ans et « ressourcé et très enthousiaste », se dit même prêt à poursuivre sa carrière au-delà de 2021. Dans un entretien accordé au quotidien Il Giornale, le vainqueur du Tour de France 2014 est notamment revenu sur ce à quoi aurait dû ressembler son année 2020, à savoir une participation au Giro, aux Jeux Olympiques, à la Vuelta et aux championnats du monde.

« Je n'ai toujours pas digéré mon échec de Rio »

Finalement, le leader de la formation Trek-Segafredo devrait, si la situation sanitaire le permet, se « contenter » du Tour d'Italie ainsi que des Mondiaux : « Un triplé en rose (ndlr : il s'est déjà imposé en 2013 et en 2016), évidemment que j'y pense. Et j'espère vraiment que les Mondiaux auront lieu comme prévu à Aigle-Martigny (Suisse), c'est un terrain parfait pour moi. Je sais qu'ils ont parlé de les déplacer et cela ne me réjouit pas du tout. » Le natif de Messine se projette ainsi donc déjà également en 2021, avec, en ligne de mire, les Jeux Olympiques d'été de Tokyo au Japon : « Je n'ai toujours pas digéré mon échec de Rio. Sans cette chute dans le final, cette médaille d'or me tendait les bras. » Enfin, Vincenzo Nibali est revenu sur l'éventualité de prendre sa retraite après les JO, à l'issue de son contrat avec sa formation actuelle. Une possibilité qui pourrait donc ne plus en être une : « Si je me sens comme maintenant, avec la même détermination et le même enthousiasme, je continuerais. Ils ne m'arrêteront pas. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.