Trek-Segafredo : Incertitude autour de Contador

Trek-Segafredo : Incertitude autour de Contador©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 09h09

Alberto Contador devrait décider ce week-end s'il participe à la prochaine Vuelta et s'il reste encore une saison chez Trek-Segafredo.

A 34 ans, Alberto Contador a fait son âge lors du dernier Tour de France, où il n'a jamais été en mesure de se battre pour le podium, malgré un panache évident. Après la Grande Boucle, le coureur espagnol a décidé de prendre une semaine de repos afin de réfléchir à son avenir, proche et immédiat : participera-t-il à la prochaine Vuelta (19 août-10 septembre) et rempilera-t-il chez Trek-Segafredo une saison de plus ? Le directeur général de l'équipe américaine, Luca Guercilena, a confié à Cyclingnews qu'on devrait en savoir plus ce week-end. Contador a une année en option dans son contrat, et alors qu'il devait annoncer la levée de cette option à l'occasion de l'une des journées de repos du Tour de France, El Pistolero n'a finalement rien dit.
Trek-Segafredo veut garder Contador en 2018
« On va se parler par téléphone ce week-end, et ensuite on verra quelle direction on prend. Notre idée, c'est de l'avoir avec nous l'année prochaine, mais c'est à lui de décider. Nous voulons une décision commune, et arriver à un point où tout le monde est satisfait. J'espère qu'il ne souhaitera pas prendre sa retraite, mais il y a toujours une possibilité. Un champion comme lui veut toujours se rester en étant au sommet », explique Guercilena, sachant que d'après les informations de Cyclingnews, Contador ne cherche pas à rejoindre une autre équipe l'année prochaine. Et alors que Chris Froome, Romain Bardet et Fabio Aru doivent participer à la prochaine Vuelta, Contador sera-t-il aussi de la partie, pour tenter de remporter un quatrième Maillot Rouge ? « Rien n'est encore certain, mais c'est sûr qu'on aimerait qu'il participe encore un Grand Tour avec nous », assure Guercilena. Réponse d'ici quelques jours...

 

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU