Transferts : Hansen signe à la Cofidis, Roelandts s'engage avec la Movistar

Transferts : Hansen signe à la Cofidis, Roelandts s'engage avec la Movistar©Media365

Marie Mahé, publié le vendredi 17 août 2018 à 14h00

Ce jeudi, la formation française Cofidis a annoncé le recrutement d'un deuxième coureur en la personne du Danois Jesper Hansen. De son côté, Jürgen Roelandts s'est engagé avec la Movistar. Enfin, L'Equipe révèle que Jean-René Bernaudeau apprécie le profil de Nacer Bouhanni.

Cofidis engage Jesper Hansen


La saison 2019 continue de se préparer. Ce jeudi, Cofidis a annoncé, via son compte Twitter, avoir finalisé la venue d'un deuxième coureur, après Zico Waeytens. En effet, Jesper Hansen, vainqueur du Tour de Norvège en 2015, s'est engagé avec la formation française. « Dans une équipe de cette valeur, je sais que je trouverai les bons repères pour progresser et offrir des satisfactions. Dans mes précédentes équipes, j'ai appris les rudiments et il me faut, dès à présent, passer un palier supplémentaire si je veux une fois jouer le podium sur un Grand Tour et même un succès sur des courses de niveau World Tour », a confié le coureur danois, passé par Tinkoff et chez Astana depuis 2017, dans le communiqué de sa nouvelle équipe. Satisfait de ce renfort, Cédric Vasseur, manager général de l'équipe, s'y est également exprimé : « Indéniablement c'est un plus que nous posséderons avec Jesper Hansen lors de nos participations à des épreuves d'une semaine et plus. Nous pourrons viser aussi le classement final et non seulement une ou l'autre étape que ce soit lors d'un sprint ou d'une arrivée au sommet. C'est un réel renfort qui saura bien s'adapter à son nouvel environnement j'en suis convaincu. »


La Movistar attire le champion de Belgique 2008


Il a décidé de (déjà) changer de crèmerie. A partir de la saison prochaine, Jürgen Roelandts roulera sous pavillon espagnol puisque le Belge s'est engagé avec la Movistar. Cette saison, le champion de Belgique sur route en 2008 évoluait avec la BMC. D'ailleurs, il n'aura passé qu'une seule petite année au sein de la formation américaine, où il était donc arrivé début 2018. Âgé de 33 ans, le natif d'Asse va ainsi déjà connaître sa troisième équipe différente, après être notamment passé par Lotto. Il sera un élément précieux sur les courses à étape et pourra même tenter sa chance sur certaines classiques flandriennes. Sa troisième place sur le Tour des Flandres en 2013 parle en sa faveur.


Jean-René Bernaudeau en pince pour Nacer Bouhanni


Il ne s'en cache pas. D'après les informations de L'Equipe, Jean-René Bernaudeau, patron de Direct Energie, apprécie particulièrement Nacer Bouhanni. Toutefois, le dirigeant n'envisage pas de sonder le coureur, tant qu'il sera sous contrat. Le sprinteur tricolore, dont les relations avec son manager Cédric Vasseur ne seraient plus au beau fixe, est encore lié avec la formation Cofidis jusqu'en 2019. « Si Bouhanni était sur le marché, c'est sûr que je ne serais pas indifférent. Mais il n'est pas en fin de contrat et jamais je n'approcherai un coureur qui n'est pas libre », a assuré Jean-René Bernaudeau. Pour Thierry Vittu, le président de l'équipe Cofidis, Bouhanni ira bien au terme de son contrat.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU