Tour Down Under : Le parcours des deux premières étapes modifiées

Tour Down Under : Le parcours des deux premières étapes modifiées©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 14 janvier 2019 à 16h53

Alors que des températures élevées et un vent violent sont annoncés, les organisateurs du Tour Down Under ont modifié le parcours des deux premières étapes de l'épreuve.

Première épreuve de l'UCI World Tour 2019, le Tour Down Under va devoir faire face à l'été australien. Comme souvent lors des dernières éditions, les organisateurs de l'épreuve ont appliqué le protocole mis en place par l'UCI dans l'éventualité de fortes chaleurs, avec notamment une température supérieure à 40°C attendue dans la journée de mercredi. La deuxième étape de la course entre Norwood et Angaston a été réduite d'un peu moins de 27 kilomètres afin qu'elle se conclue en tout début d'après-midi et, ainsi, éviter que les coureurs n'arpentent l'asphalte en pleine chaleur. « La sécurité et le bien-être des coureurs, des spectateurs et de toutes les personnes concernées par la course a toujours été notre priorité numéro un, a déclaré le directeur de la course Mike Turtur dans un communiqué. Nous avons consulté le représentant des coureurs Adam Hansen, celui des directeurs d'équipe Matthew White ainsi que notre commissaire en chef et, tous ensemble, nous avons conclu qu'il serait sage de raccourcir l'étape. »


Le vent attendu impacte la première étape



Mais avant cette deuxième étape, l'entame du Tour Down Under a également été modifiée à la dernière minute. Alors que la course menant le peloton de North Adelaide à Port Adelaide devait se conclure par une boucle de 3,4 kilomètres, les prévisions météorologiques annonçant un vent violent dans la région ont contraint les organisateurs à annuler cette boucle finale avec le vainqueur qui sera déclaré à l'issue du premier passage sur la ligne d'arrivée, par peur que le peloton n'éclate sous l'effet de bordures et que deux groupes distant d'un tour ne se rejoignent. « La raison qui justifie cette décision est l'opinion exprimée par l'ensemble des représentants qui ont considéré que les conditions météorologiques extrêmes pourraient causer un éclatement important du peloton, ce qui pourrait se révéler problématique sur le circuit final », assure Mike Turtur dans un communiqué. Cette première étape, disputée ce mardi, sera finalement longue de 129km.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.