Tour des Flandres : Une première attendue pour le champion du monde

Tour des Flandres : Une première attendue pour le champion du monde©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 06 avril 2019 à 17h00

Le Tour des Flandres 2019 sera la première participation pour le champion du monde en titre. A 38 ans, Alejandro Valverde ne se montre pas ambitieux mais espère peser sur la course.

S'il est plus coutumier de le voir sur des courses comme La Flèche Wallonne, dont il avait fait son jardin, ou Liège-Bastogne-Liège, Alejandro Valverde s'est donné un nouveau défi. A 38 ans, maillot de champion du monde sur les épaules, l'Espagnol va participer ce dimanche au Tour des Flandres pour la première fois de sa carrière. Un défi dont l'idée vient sans doute d'une participation convaincante sur A Travers la Flandre l'an passé. « Je pense que c'est le bon moment, a déclaré Alejandro Valverde lors d'une conférence de presse ce vendredi. Il s'est passé beaucoup d'années sans jamais y participer et, cette année, j'ai l'impression que l'heure est venue, notamment avec le maillot de champion du monde. »

Valverde réaliste sur ses ambitions

S'il sera une des attractions de cette 103eme édition du Tour des Flandres, Alejandro Valverde entend faire comprendre qu'il ne sera pas un des favoris aux côtés de coureurs comme Zdenek Stybar, Greg van Avermaet, Mathieu van der Poel ou encore le tenant du titre Niki Terpstra. « Est-ce que je me considère comme un des favoris ? Non. Je me vois comme un coureur qui peut bien faire mais être un favori ? Non, assure le leader de la formation Movistar. Je pourrais dire qu'il y a 90% de chances que je ne gagne pas. En ce qui concerne les dix derniers pour-cents, avec un peu de chance, des bonnes jambes et si tout se passe parfaitement, alors il est possible que ça arrive. J'aurai besoin que tout se passe comme lors du championnat du monde, sans faire la moindre erreur. » Et les erreurs sur le Tour des Flandres, une course connue pour ses passages pavés qui peuvent faire et défaire une destinée, elles peuvent vite arriver.

Les pavés, pas un problème pour Valverde

Une inconnue qui, à l'entendre, ne fait pas peur à Alejandro Valverde. « Je n'ai pas peur des pavés. Ce qui me fait peur, c'est la tension qu'il pourra y avoir au sein du peloton, assure l'Espagnol. C'est une course où beaucoup de tension est présente car se placer est primordial. Vous pouvez être costaud mais si, toute la journée, vous restez à l'arrière de la course, vous ne valez rien et, à la fin de la course, vous êtes mort. » Avec beaucoup de candidats à la victoire présent au départ ce dimanche à Anvers, la course pourrait s'ouvrir et offrir une opportunité à Alejandro Valverde. « C'est certain que, sans net favori au départ, il pourrait y avoir plus d'options, ajoute ce dernier qui est convaincu que le maillot arc-en-ciel peut jouer en sa défaveur. Mais, quelque soit la course, vous êtes toujours surveillé quand vous avez le maillot de champion du monde. A chaque mouvement que je pourrai faire, je vais sans doute être pris au marquage. » Un novice qui sera sous surveillance, donc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.