Tour des Alpes (E2) : Lopez, roi de la montagne

Tour des Alpes (E2) : Lopez, roi de la montagne©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le mardi 17 avril 2018 à 16h02

Le Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) a remporté l'étape-reine du Tour des Alpes, au sommet de l'Alpe di Pampeago. Il devance Thibaut Pinot (Groupama-FDJ) et Ivan Sosa (Androni-Sidermec-Bottechia). Ce dernier s'empare du maillot rose de leader.

Le final de l'étape reine du Tour des Alpes, entre Lavarone et Fiemme / Alpe di Pampeago, a de nouveau souri à l'équipe Astana. Après Pello Bilbao ce lundi, c'est Miguel Angel Lopez qui a levé les bras lors de l'arrivée au sommet de ce mardi.Les cinq derniers kilomètres ont donné lieu à une grande explication entre les favoris à la victoire finale, et si le vainqueur est encore loin d'être joué, Fabio Aru est le grand perdant du jour. L'Italien a été lâché dans la montée finale et concède 35 secondes à Lopez. Le Colombien ne réussit cependant pas le coup double. Son coéquipier Pello Bilbao distancé à deux kilomètres de l'arrivée, c'est Ivan Ramiro Sosa (Androni Sidermec Bottechia), troisième des deux premières étapes, qui récupère le maillot rose de leader.

La Team Sky roule pour FroomeAprès une échappée au long cours, dont le dernier représentant, Quentin Jauregui, a été repris à 4,6 km de l'arrivée, les forts pourcentages de l'Alpe di Pampeago était le lieu de rendez-vous des favoris. Au sein d'un peloton restreint, aucun favori ne manque à l'appel, et la plupart ont encore plusieurs équipiers à leurs côtés. Les six coureurs de la Team Sky prennent le contrôle du train à 4 km de l'arrivée, tandis que Thibaut Pinot se retrouve esseulé. Il faut toutefois attendre encore un peu pour voir une attaque. Sans doute effrayés par un possible contre, les gros poissons se regardent, et ce sont Jan Hirt (Astana) et Riccardo Zoidl (Felbermayr Simplon Wels) qui plantent la première banderille à 2,6 km de l'arrivée. Sans paniquer, les Sky durcissent le train pour recoller, et le leader du général, Pello Bilbao, est dans les premiers à être distancé.

Lopez plus fort dans le finalTour à tour, les équipiers de Christopher Froome se relayent avant de s'écarter. Dernier maillon de la chaîne, le Français Kenny Elissonde fait un travail formidable pour ramener son leader en tête de course. Son effort est si violent que Fabio Aru lâche prise à 1,8 km de l'arrivée. Finalement, le natif de Longjumeau s'écarte à la flamme rouge, et laisse Froome en bonne position pour la victoire, dans un groupe de six coureurs. L'Anglais attaque, mais Pinot puis Domenico Pozzovivo (Bahrain-Merida) contrent. L'Italien fait un petit écart, mais c'est encore Froome qui s'emploie pour recoller. Finalement, c'est Miguel Angel Lopez, resté intelligemment dans les roues, qui se détache pour remporter le sprint final, juste devant Thibaut Pinot et Ivan Ramiro Sosa. Ce dernier prend la tête du classement général, à la faveur des bonifications.

CYCLISME - UCI EUROPE TOUR / TOUR DES ALPES

2eme étape - Lavarone-Fiemme / Alpe di Pampeago (145,5 km) - Mardi 17 avril 2018

CYCLISME - UCI EUROPE TOUR / TOUR DES ALPES

2eme étape - Lavarone-Fiemme / Alpe di Pampeago (145,5 km) - Mardi 17 avril 2018

1- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) en 3h56’30’’

2- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 0’’

3- Ivan Ramiro Sosa (COL/Androni Sidermec Bottechia) à 0’’

4- Christopher Froome (GBR/Sky) à 4’’

5- Domenico Pozzovivo (ITA/Bahrain Merida) à 7’’

6- Giulio Ciccone (ITA/Bardiana CSF) à 14’’

7- Jan Hirt (RTC/Astana) à 20’’

8- Ben O’Connor (AUS/Dimension Data) à 27’’

9- Ben Hermans (BEL/Israel Cycling Academy) à 31’’

10- Fabio Aru (ITA/Team Emirates) à 34’’

Classement général à l’issue de la 2eme étape (sur 5)

1- Ivan Ramiro Sosa (COL/Androni Sidermec Bottecchia) en 7h23‘07’’

2- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 6’’

3- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 6’’

Vos réactions doivent respecter nos CGU.