Tour de Turquie - Cavendish : "Je ne m'en lasserai jamais"

Tour de Turquie - Cavendish : "Je ne m'en lasserai jamais"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 12 avril 2021 à 20h33

Mark Cavendish a gagné une étape. Lundi, en Turquie, la légende du sprint a obtenu son premier succès depuis plus de trois ans, en février 2018. Revenu chez Deceuninck - Quick Step, il savoure à son tour la magie de cette formation.



A croire que passer chez Deceuninck - Quick Step règle tous les problèmes du monde... Mark Cavendish, à peine transféré au sein de l'équipe qui gagne tout, a remporté lundi sa première victoire depuis 1 159 jours, à l'occasion de la deuxième étape du Tour de Turquie ! Le sprinteur britannique a fait état de son puissant soulagement (sur le site de l'équipe) : "C'est incroyable, c'est génial. Je ne m'en lasserai jamais. Depuis dimanche, je savais que j'avais la vitesse pour gagner, et que j'aurais ma chance si j'étais dans la roue d'André Greipel. J'ai eu assez de force pour revenir sur Jasper Philipsen, qui a lancé assez tôt et a fait un petit écart. Je suis presque surpris de ma vitesse lors des derniers mètres."

"Certains pensaient que je ne regagnerais jamais, pas Lefevere"

C'était tout de même la treizième tentative cette année, déjà, de l'homme aux 30 étapes remportées sur le Tour de France (un record). Toutefois, c'était la quatrième étape seulement de sa saison qui s'est terminée par un sprint massif, les trois premières s'étant conclues par une deuxième place (le 7 mars au GP Monséré), une troisième place (la semaine dernière au GP de l'Escaut) et une quatrième place (dimanche lors de la première étape en Turquie). A 35 ans, il décroche le 147eme succès de sa carrière.


"Je veux remercier l'équipe et Patrick Lefevere pour cette opportunité. Il a cru en moi, je suis si chanceux d'appartenir à cette famille... Certaines personnes pensaient que je ne regagnerai jamais, pas lui. Après ce que j'ai vécu depuis deux ans, c'est juste incroyable, beaucoup d'émotion. Je suis super fier aussi que Fabio Jakobsen soit impliqué dans cette victoire. C'est une famille, vraiment." Pour rappel, le sprinteur néerlandais effectue son grand retour à la compétition en Turquie, huit mois après sa terrible chute lors d'un sprint au Tour de Pologne (il avait été placé en coma artificiel).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.