Tour de Sicile : Victoire à domicile pour Vincenzo Nibali

Tour de Sicile : Victoire à domicile pour Vincenzo Nibali©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 01 octobre 2021 à 16h10

Après plus de deux ans sans avoir levé les bras à l'arrivée, Vincenzo Nibali a fait coup double lors de la dernière étape du Tour de Sicile. Sur ses terres, le « Requin de Messine » a dominé les débats et arrache la victoire au classement général.



Vincenzo Nibali retrouve enfin le goût de la victoire. Alors qu'il va quitter l'équipe Trek-Segafredo en fin de saison pour renouer avec Astana, le « Requin de Messine » a profité du fait de courir à domicile pour remporter le Tour de Sicile. Un succès qui est son premier depuis la 20eme étape du Tour de France 2019 à Val Thorens. Parti avec un débours de treize secondes sur Alejandro Valverde à l'entame de la dernière étape, tracée sur 180 kilomètres entre Sant'Agata di Militello et Mascali, le coureur italien a su se montrer offensif pour faire la différence. Un début d'étape durant lequel les différentes escarmouches, dont celle du « Requin de Messine » et de Romain Bardet en descente, n'ont pas permis de faire des différences. C'est finalement l'ascension de la Portella Mandrazzi (24,2km à 4,2%) qui aura permis à une échappée de sept coureurs dont un certain Chris Froome de prendre la poudre d'escampette, rapidement rejoints par Roman Kreuziger et son coéquipier chez Gazprom-RusVelo Cristian Scaroni. Si le Tchèque a vite baissé pavillon, Chris Hamilton a fait la jonction, offrant ainsi deux coéquipiers en tête de course à Romain Bardet. Le peloton, mené par Movistar et UAE Team Emirates, a alors forcé l'allure pour reprendre le groupe de tête au pied de la Sciara di Scorciavacca (9,7km à 6,4%).

Nibali a tout donné

Les premières pentes ont très vite fait le nettoyage par le vide dans le peloton avec les seuls leaders aux avant-postes. Mais, très rapidement, Vincenzo Nibali a dévoilé ses cartes en partant seul à l'assaut de la pente, Romain Bardet ne parvenant pas à prendre sa roue. Si le « Requin de Messine » a tout d'abord peiné à reprendre du temps sur un groupe composé de Lorenzo Fortunato, Alessandro Valverde, Romain Bardet, Alessandro Covi et David de la Cruz, leur mésentente a fait le jeu de l'Italien, qui a atteint le sommet de cette dernière difficulté avec une avance mesurée à une quarantaine de secondes. Très à l'aise en descente, Vincenzo Nibali a profité de l'occasion pour creuser l'écart sur un groupe qui s'est élargi mais sans parvenir à s'entendre pour espérer revenir sur le leader de l'équipe Trek-Segafredo. Vincenzo Nibali a passé la ligne d'arrivée en vainqueur devant une foule acquise à sa cause. Le Sicilien a vu ses compatriotes Simone Ravanelli et Alessandro Covi prendre le meilleur sur Romain Bardet pour les places sur le podium, à 49 secondes. Grâce à l'écart creusé sur cette dernière étape, le « Requin de Messine » remporte le classement général du Tour de Sicile avec 46 secondes d'avance sur Alejandro Valverde et 49 secondes sur Alessandro Covi. Romain Bardet, quant à lui, termine la semaine à la cinquième place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.