Tour de Romandie (E4) : Profitant des malheurs de Thomas, Woods s'impose et prend le maillot de leader

Tour de Romandie (E4) : Profitant des malheurs de Thomas, Woods s'impose et prend le maillot de leader©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 01 mai 2021 à 15h48

Disputée dans des conditions très difficiles, la 4eme étape du Tour de Romandie a vu Michael Woods s'emparer du maillot de leader du Tour de Romandie grâce à sa victoire au sommet de Thyon 2000.



Michael Woods a émergé du brouillard. Le Canadien de la formation Israel Start-Up Nation a su mieux maîtriser les conditions métérologiques exécrables dans lesquelles la 4eme étape du Tour de Romandie s'est disputée pour faire coup double à la veille du contre-la-montre final. Une étape dont l'organisation a été chamboulée face aux risques de tempête de neige dans la dernière difficulté, le départ étant avancé de deux heures. Un départ plus matinal qui n'a visiblement pas dérangé un groupe de sept coureurs, dont Simon Pellaud, Magnus Cort Nielsen ou Josef Cerny. Après un départ d'étape mouvementé, cette échappée a pu prendre cinq minutes d'avance au sommet de Chamoson, montée déjà empruntée lors de la 1ere étape de l'épreuve. La formation Movistar a pris le contrôle du peloton pour maintenir l'échappée sous les six minutes alors que la météo a commencé à faire des siennes, le brouillard s'invitant dans la montée d'Anzère, deuxième difficulté du jour. Après les montées d'Anzère et de Lens, les 40 kilomètres de vallée ont permis au peloton d'embrayer pour réduire patiemment l'écart sur la tête de la course.

Les commissaires n'ont pas pris de risques

Au pied de la montée de Suen, l'équipe de Suisse a accéléré l'allure du peloton malgré la présence de Simon Pellaud aux avant-postes, mettant en difficulté plusieurs coureurs dont Chris Froome, qui n'a pas pu suivre le rythme. Alors que Mads Würtz Schmidt a été le premier à céder face à la pente dans l'échappée, les commissaires ont communiqué aux équipes une décision de prudence. Face au brouillard et à une chaussée détrempée, les trois premiers kilomètres de la descente ont été neutralisés. Une situation qui a toutefois permis au groupe de tête de creuser l'écart, abordant la montée finale de 21 kilomètres avec un peu moins de six minutes d'avance sur le peloton. Un avantage important mais qui s'est finalement révélé insuffisant. Dès les premières pentes, l'équipe Ineos Grenadiers est venue associer ses forces à Movistar en tête de peloton. Un effort conjugué qui a permis de réduire très rapidement l'écart sur une tête de course qui a payé les efforts. En effet, seul un duo composé de Magnus Cort Nielsen et Simone Petilli a pu se maintenir en tête de course, l'Italien étant ensuite distancé par le Danois.

Woods a profité du cadeau de Thomas

Le peloton a alors vu le porteur du maillot de leader Marc Soler lancer les hostilités à neuf kilomètres de l'arrivée, contré ensuite par Michael Woods et Ben O'Connor. Un duo qui a ensuite répondu à l'initiative de Lucas Hamilton... avant que le Canadien accélère à nouveau pour revenir à vitesse grand V sur un Magnus Cort Nielsen visiblement atteint d'une fringale. Dans la foulée, Geraint Thomas s'est également montré offensif pour revenir sur Michael Woods. Un duo qui s'est alors expliqué pour la victoire d'étape. Si le coureur de l'équipe Israel Start-Up Nation a accéléré le premier à 150 mètres de l'arrivée, le Britannique a répondu... avant de glisser sur la chaussée et de laisser Michael Woods l'emporter. Peinant à repartir, le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers a également laissé filer la deuxième place face à Ben O'Connor. Une mésaventure qui permet également à Michael Woods de prendre le maillot de leader du Tour de Romandie pour onze secondes, Marc Soler abandonnant 53 secondes dans cette étape. Des écarts ténus qui promettent du suspense ce dimanche sur le contre-la-montre de 16,2km tracé autour de Fribourg.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE ROMANDIE
4eme étape - Sion-Thyon 2000 (161,3km) - Samedi 1er mai 2021
1- Michael Woods (CAN/Israel Start-Up Nation) en 4h58'35''
2- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 17''
3- Geraint Thomas (GBR/Ineos Grenadiers) à 21''
4- Lucas Hamilton (AUS/BikeExchange) à 34''
5- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 37''
6- Richie Porte (AUS/Ineos Grenadiers) à 42''
7- Ion Izagirre (ESP/Astana-Premier Tech) à 42''
8- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 52''
9- Marc Soler (ESP/Movistar) à 53''
10- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 1'57''
...
33- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 8'29''
...

Classement général après 5 étapes (sur 6)
1- Michael Woods (CAN/Israel Start-Up Nation) en 17h37'35''
2- Geraint Thomas (GBR/Ineos Grenadiers) à 11''
3- Ben O'Connor (AUS/AG2R-Citroën) à 21''
4- Marc Soler (ESP/Movistar) à 33''
5- Richie Porte (AUS/Ineos Grenadiers) à 36''
6- Fausto Masnada (ITA/Deceuninck-Quick Step) à 45''
7- Ion Izagirre (ESP/Astana-Premier Tech) à 48''
8- Lucas Hamilton (AUS/BikeExchange) à 49''
9- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 1'04''
10- Wilco Kelderman (PBS/Bora-Hansgrohe) à 1'58''
...
27- Kenny Elissonde (FRA/Trek-Segafredo) à 9'42''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.