Tour de Pologne : Le parquet de Katowice ouvre une enquête après l'accident de la première étape

Tour de Pologne : Le parquet de Katowice ouvre une enquête après l'accident de la première étape©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le jeudi 06 août 2020 à 22h20

Ce mercredi, l'arrivée de la première étape du Tour de Pologne avait été marquée par la terrible chute impliquant notamment Fabio Jakobsen, plongé depuis dans un coma artificiel. Ce jeudi, le parquet de Katowice a décidé d'ouvrir une enquête.

La justice a donc décidé de se saisir du dossier. En effet, ce jeudi soir, le parquet de Katowice en Pologne a décidé d'ouvrir une enquête, après la terrible chute, impliquant notamment le Néerlandais Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step), toujours plongé dans le coma artificiel, à l'arrivée de la première étape du Tour de Pologne de cyclisme, ce mercredi. A ce sujet, Beata Ksiazek-Nowicka en a dit plus, auprès de l'agence PAP : « Jusqu'à présent, trois témoins ont été interrogés, dont un représentant des organisateurs de la course. Au cours de la procédure, d'autres témoins seront entendus, et les preuves recueillies seront analysées. » Toujours d'après l'agence PAP, la police locale aurait d'ores et déjà rassemblé les enregistrements de ce terrible accident, ainsi que les vélos des différents coureurs ayant chuté à ce moment-là. Quant aux enquêteurs, ils seront amenés à prendre connaissance de la documentation en rapport avec l'organisation de la course ainsi que celle liée au domaine médical.

Le commissaire de course touché va mieux

En attendant, les différents coureurs accidentés à ce moment-là tentent de panser leurs plaies multiples. Toutefois, le plus touché d'entre eux, à savoir Fabio Jakobsen, est donc toujours plongé dans un coma artificiel. De son côté, l'organisateur de la course, Czeslaw Lang, a donné des nouvelles rassurantes du commissaire de course, heurté par le champion des Pays-Bas : « Il a repris conscience et son état est stable. » Ce même organisateur se retrouve également pointé du doigt pour cette arrivée en faux-plat descendant, sans oublier le type de barrières installées à cet endroit. De son côté, Dylan Groenewegen, accusé d'être le responsable de ce terrible accident et qui vient d'être opéré pour une clavicule cassée, a depuis été disqualifié de la course, avant de présenter ses excuses via son compte Twitter officiel, dans l'attente, peut-être, d'une très lourde sanction de la part de l'Union cycliste internationale (UCI).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.