Tour de La Provence : Bernal sera finalement là

Tour de La Provence : Bernal sera finalement là©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 10 février 2021 à 14h31

Le Colombien Egan Bernal (Ineos Grenadiers) a annoncé sa présence sur le Tour de La Provence, qui se déroulera de jeudi à dimanche.


Ce n'était pas prévu, mais le Tour de La Provence va pouvoir compter sur la participation d'un ancien vainqueur du Tour de France ! Egan Bernal a en effet décidé de prendre part à la deuxième course à étapes de la saison cycliste française (après l'Etoile de Bessèges, qui se déroulait la semaine passée), qui aura lieu de jeudi à samedi. Le vainqueur du Tour de France 2019, 64eme de l'Etoile de Bessèges, défendra les couleurs d'Ineos aux côtés de Laurens De Plus, Eddie Dunbar, Gianni Moscon, Carlos Rodriguez, Ivan Sosa et Ben Swift. Il tentera de poursuivre sa remise en forme après sa blessure au dos qui l'avait contraint à abandonner le dernier Tour de France, avec notamment l'ascension du Mont Ventoux prévue samedi. Rappelons que cette année, c'est le Giro (du 8 au 30 mai) qui sera son objectif principal.

Un très beau plateau en Provence

D'autres grands noms vont participer à cette sixième édition du Tour de La Provence, comme le champion du monde Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), l'ancien champion du monde Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), le grimpeur espagnol Gorka Izaguirre (Astana-Premier Tech), l'ancien champion d'Europe Matteo Trentin (UAE Emirates), le grimpeur espagnol Enric Mas (Movistar) ou l'ancien vainqueur de la Vuelta Fabio Au (Qhubeka Assos). Warren Barguil (Arkea Samsic), Lilian Calmejane (AG2R-Citroën), Alexis Vuillermoz (Total Direct Energie), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Bryan Coquard (B&B Hôtel - Vital Concept) ou encore Nacer Bouhanni (Arkea Samsic) seront les autres Français à suivre, en plus de Julian Alaphilippe. « Chaque année, le plateau est de plus en plus élevé. On est très fiers d'avoir ces grands noms au départ de notre course. Au vu du parcours, les scénarios vont souvent être indécis car il y a des grands sprinteurs mais également des grands puncheurs et grimpeurs et sur beaucoup d'étapes, le final pourrait réserver des surprises mais surtout un grand spectacle », s'est réjoui Marion Rousse, la co-directrice de course..

Vos réactions doivent respecter nos CGU.