Tour de France : Bouhanni (Cofidis) a appris la nouvelle par texto !

Tour de France : Bouhanni (Cofidis) a appris la nouvelle par texto !©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 02 juillet 2019 à 10h38

Absent comme c'était prévisible de l'équipe Cofidis retenue pour le Tour de France, qui s'élancera samedi prochain de Bruxelles, Nacer Bouhanni révèle qu'il a appris la nouvelle par texto. Le sprinteur français, qui ne devrait pas s'éterniser sous ses couleurs actuelles, avoue toutefois qu'il s'attendait à ne pas faire partie des huit coureurs convoqués.

Nacer Bouhanni (28 ans) a appris qu'il ne ferait pas le Tour de France par texto ! Le SMS est décidément devenu à la mode dans le milieu du sport professionnel pour annoncer une mauvaise nouvelle à quelqu'un. Au même titre que certains entraîneurs en football révèlent en avant-première à des joueurs qu'ils ne comptent plus sur eux en dégainant leur téléphone ou que des sélectionneurs apprennent à d'autres qu'ils ne seront pas du stage ou de la compétition qui se profile, là aussi via un message, Nacer Bouhanni a eu confirmation qu'il ne serait pas de la prochaine Grande Boucle (du 6 au 28 juillet) en voyant s'afficher sur son portable un SMS de Cédric vasseur. « J'ai reçu ce lundi matin un texto du manager général de la formation Cofidis pour me l'annoncer », explique le sprinteur français, qui ne se faisait de toute façon pas beaucoup d'illusions étant donné les signaux envoyés ces derniers temps par son manager. « Je m'en doutais, poursuit le Vosgien auprès de nos confrères de cyclismactu. C'est son choix et je l'accepte même si j'aurais bien aimé faire le Tour de France sachant qu'il passe cette année sur mes routes d'entrainement. »

Bouhanni très demandé 

« Je n'ai rien d'autre à ajouter », ponctue Bouhanni, la tête déjà tournée vers un autre avenir. Conscient depuis un moment qu'il ne ferait pas partie des huit coureurs qui défendront les couleurs de la Cofidis à partir de samedi prochain à Bruxelles (contrairement à Anthony Perez, Christophe Laporte, Pierre-Luc Périchon, Jesus Herrada, Nicolas Edet, Stéphane Rossetto, Julien Simon et Natnael Berhane), l'ancien protégé de Marc Madiot à la FDJ savait de toute façon que son chemin et celui de Cédric Vasseur n'iraient pas plus loin que la saison en cours, lui dont le contrat arrive à son terme à la Cofidis. Pour rebondir, le Spinalien devrait avoir l'embarras du choix, sachant qu'il aurait reçu des offres des équipes Deceuninck-Quick Step, Total Direct Energie, Arkea-Samsic et Bahrain-Merida. La Movistar serait, elle, venue aux renseignements uniquement pour le moment. Le plus beau est donc peut-être devant Bouhanni, refroidi probablement définitivement par la manière bien peu élégante dont Cédric Vasseur lui a fait savoir qu'il ne participerait pas à son quatrième Tour de France (abandon en 2013 et 2015, 138eme au classement final en 2017). Si l'ancien coureur voulait sceller le divorce au plus vite avec celui qui a désormais ajouté la boxe à son programme de préparation d'avant-saison, il ne pouvait pas mieux s'y prendre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.