Tour de Californie (4eme étape) : Jakobsen au sprint, Van Garderen repêché

Tour de Californie (4eme étape) : Jakobsen au sprint, Van Garderen repêché©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 16 mai 2019 à 08h47

Tandis que le Néerlandais Fabio Jakobsen a devancé Jasper Philipsen, Peter Sagan et Nacer Bouhanni au sprint à l'arrivée de la 4eme étape du Tour de Californie, ce jeudi, permettant ainsi à l'équipe Quick-Step de remporter sa troisième victoire de suite après les succès de Kasper Asgreen et de Rémi Cavagna, Tejay Van Garderen, pris dans une chute collective, aurait dû céder son maillot de leader à Asgreen. Mais après une longue réflexion, les commissaires ont décidé de repêcher l'Américain, qui conserve donc son maillot jaune de leader.

L'équipe Deceuninck-Quick Step est insatiable. Après les succès de Kasper Asgreen lors de la 2eme étape et du Français Rémi Cavagna sur la 3eme, la formation belge chère à Philippe Gilbert, héros du dernier Paris-Roubaix, a poursuivi sa razzia sur ce Tour de Californie 2019 en signant un triplé jeudi à l'occasion de la 4eme étape, avec cette fois en vedette un troisième homme Fabio Jakobsen. Asgreen l'avait emporté en donnant un coup de rein dévastateur dans la bosse finale, Cavagna s'était imposé en solitaire, Jakobsen, lui, s'est montré le plus rapide au sprint sur la ligne d'arrivée de Morro Bay après 212,5 kilomètres de cette étape qui s'était élancée du mythique circuit automobile de Laguna Seca. Le jeune Néerlandais a devancé un autre sprinteur très prometteur le Belge Jasper Philipsen (UAE Team Emirates), le légendaire Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) et Nacer Bouhanni (Cofidis), qui a dû se contenter de la quatrième place. Tejay Van Garderen, lui, a suivi de loin cet emballage final. Pris dans une chute collective à près de 9 km de l'arrivée de cette 4eme étape, l'Américain est arrivé cinquante-cinq secondes après le vainqueur du jour.


Van Garderen déshabillé puis repêché !



Sa mésaventure ayant eu lieu avant les fameux trois derniers kilomètres qui font qu'en cas d'incident à ce moment de la course un concurrent est malgré tout classé dans le même temps que le vainqueur de l'étape, le coureur de l'équipe Education First aurait dû perdre son maillot de leader et le céder au Danois Asgreen (Deceuninck-Quick Step), son dauphin Gianni Moscon (Ineos) ayant été pris dans la même chute que Van Garderen. Après une heure de réflexion, les commissaires ont pourtant décidé de repêcher tout le monde et de les classer dans le même temps que Jakobsen, allant donc à l'encontre de cette règle qui exige que l'incident ait lieu dans les trois derniers kilomètres pour que repêchage il puisse y avoir. Ce qui n'était pas le cas jeudi. « Les commissaires ont décidé de traiter la chute de façon à ce que tous les coureurs affectés par l'incident et le blocage de la route soient crédités du même temps », s'est justifié le jury de la course par la suite dans un communiqué. Même si la décision risque de faire beaucoup parler, Van Garderen reste donc leader et Moscon son dauphin. Asgreen, lui, attendra encore avant de se parer de jaune. La Deceuninck-Quick Step ne peut pas non plus tout avoir.


TOUR DE CALIFORNIE
Classement de la 4eme étape (Laguna Seca - Morro Bay, 212,5 km) - Jeudi 16 mai 2019
1- Fabio Jakobsen (PBS/Deceuninck-Quick Step), en 5h53'22
2- Jasper Philipsen (BEL/UAE Team Emirates), mt
3-Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe), mt
4- Nacer Bouhanni (FRA/Cofidis), mt
5- Renardt Janse Van Rensburg (AFS/Dimension Data), mt
6- Davide Ballerini (ITA/Astana), mt
7- Phil Bauhaus (ALL/Bahrein Merida), mt
8- Kristoffer Halvorsen (DAN/Ineos), mt
9- Danny Van Poppel (PBS), mt
10- Kasper Asgreen (DAN/Deceuninck-Quick Step), mt
...

Classement général (après 4 étapes sur 7)
1- Tejay Van Garderen (USA/Education First), en 21h16'50
2- Gianni Moscon (ITA/Ineos), à 6"
3- Kasper Asgreen (DAN/Deceuninck-Quick Step), à 7"
4- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates), à 16¨
5- Maximilian Schachmann (ALL/Bora-Hansgrohe), à 22"
6- Rob Britton (CAN/Rally UHC), à 33"
7- Jonas Gregaard (DAN/Astana), mt
8- David De La Cruz (ESP/Ineos), à 34"
9- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe), à 35"
10- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma), à 36"
...
25- Mathias Le Turnier (FRA/Cofidis), à 55"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.