Tour d'Allemagne : Bernal sera au départ

Tour d'Allemagne : Bernal sera au départ©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mardi 23 août 2022 à 18h40

Une semaine après avoir effectué son grand retour au sein du peloton à l'occasion du Tour du Danemark, Egan Bernal va enchaîner avec le Tour d'Allemagne. Le Colombien sera au départ de cette épreuve qui aurait dû constituer initialement sa première depuis son grave accident de janvier.



Egan Bernal (25 ans) enchaîne. La semaine dernière, le grimpeur colombien de l'équipe Ineos Grenadiers avait effectué son grand retour à la compétition à l'occasion du Tour du Danemark, sept mois après ce terrible accident survenu chez lui, en Colombie, qui aurait pu lui coûter la vie. Mercredi, Bernal s'alignera au départ du Tour d'Allemagne. Mardi, l'équipe britannique a annoncé que le vainqueur du Tour de France 2019, absent depuis ce fameux 24 janvier dernier qui l'avait vu heurter à pleine vitesse l'arrière d'un bus à l'arrêt lors d'une sortie d'entraînement, ferait partie des coureurs en lice en Allemagne, avec pour débuter mercredi un prologue de 2,7 km dans les rues de Weimar. Avec Adam Yates, l'autre co-leader d'Ineos Grenadiers sur cette épreuve, Bernal jouera les chefs de file sur ce Deutschland Tour qui sera notamment marqué par l'arrivée en altitude de samedi (4eme étape, l'avant-dernière) à Schauinsland.

Bernal a repris par une chute de nouveau

Un terrain qui pourrait permettre au natif de Bogota de s'exprimer. A condition que le coureur soit remis de sa chute de vendredi dernier au Danemark. Une nouvelle mésaventure qui avait obligé le Colombien, bien que présent le lendemain pour le départ de l'étape suivante, à jeter l'éponge. Rien de grave toutefois pour Bernal en dépit de cette ultime frayeur. Et surtout rien comparé à son terrible accident du début d'année, qui lui avait valu de passer plusieurs jours en soins intensifs et de se faire opérer de la jambe et de la main droite mais aussi de la colonne vertébrale. Le héros du Tour 2019 s'était en effet fracturé une vingtaine d'os, dont onze côtes, ainsi qu'un fémur, une rotule et deux vertèbres. Qu'il ait pu reprendre le vélo, de surcroît aussi vite, a tout du miracle. Le grimpeur en est conscient. Et probablement qu'il y pensera de nouveau au moment de se présenter sur la ligne de départ du Tour d'Allemagne, mercredi. A l'origine, c'est d'ailleurs sur ce rendez-vous que Bernal aurait dû effectuer son grand retour. Il avait finalement obtenu le feu vert de ses dirigeants pour reprendre sur le Tour du Danemark.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.