Tirreno-Adriatico : Lafay, troisième sans la tête ni les jambes

Tirreno-Adriatico : Lafay, troisième sans la tête ni les jambes©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 10 mars 2022 à 21h55

On peut avoir mal partout et réussir un des plus beaux résultats de sa vie. Telle est la leçon apportée par Victor Lafay qui, comme il le dit lui-même, n'aurait pas misé un centime sur une telle performance lors de la quatrième étape de Tirreno-Adriatico.



On attendait Julian Alaphilippe, sur l'étape de Tirreno-Adriatico jeudi et son final de puncheur. C'est finalement Victor Lafay qui a tiré son épingle du jeu pour représenter le clan français, en prenant la troisième place du jour derrière Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard. Excusez du peu... "Je savais que j'étais en forme après le Grand Prix de Laigueglia. Là, c'était vraiment compliqué : j'avais mal à la tête toute l'étape de mercredi, et là c'était aussi le cas. Je n'avais plus les bonnes jambes, alors si on m'avait dit que je ferais un tel résultat, je ne l'aurais pas cru. C'est juste que j'ai réussi à faire le job à 100%, à bien boire et manger toute la journée, et surtout à ne pas céder jusqu'au bout. J'ai fait avec ce que j'avais et j'ai réussi à trouver la force dans la dernière montée."

Sixième de ce Grand Prix de Lagueglia, la semaine dernière, le grimpeur de l'équipe Cofidis se dit "vraiment content d'avoir réalisé ça" et réussit à 26 ans une des meilleures journées de sa carrière - même si son plus grand résultat reste, bien sûr, sa victoire d'étape sur le Giro l'an dernier. Son directeur sportif Roberto Damiani salue lui "le fruit d'un super travail collectif" : "Simone Consonni et Davide Cimolai se sont attelés à bien placer les grimpeurs, Davide Villella et Anthony Perez ont travaillé dans le final pour Benjamin Thomas et Lafay aux côtés des cadors." Car Benjamin Thomas a également attaqué dans le final, terminant 33eme à 30 secondes. Il reste douzième du général à 1'08" de Pogacar, tandis que Lafay passe lui 26eme à 1'32" du Slovène.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.