Tirreno-Adriatico : La course rallongée d'une journée

Tirreno-Adriatico : La course rallongée d'une journée©Twitter @TirrenAdriatico, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le mercredi 05 août 2020 à 14h40

Habituellement disputé sur sept étapes, Tirreno-Adriatico verra son édition 2020 rallongée d'une journée avec un parcours plus équilibré entre grimpeurs et sprinteurs.

Reporté au mois de septembre en raison de la crise sanitaire, Tirreno-Adriatico en a profité pour grandir. En effet, les organisateurs de la « Course des Deux Mers » ont confirmé que le parcours de l'édition 2020, initialement prévue du 11 au 17 mars dernier, comprendra un total de huit étapes au lieu des sept traditionnellement disputées entre la Mer Tyrrhénienne et la Mer Adriatique entre le 7 et le 14 septembre prochain. Une évolution qui est voulue pour offrir un terrain de jeu à tous les coureurs, pas uniquement les sprinteurs comme ça a pu être souvent le cas. « Grâce aux huit étapes, nous avons pu rendre la course un peu plus difficile et équilibrer les étapes pour sprinteurs, pour finisseurs et pour grimpeur en plus du traditionnel contre-la-montre final. Nous aurons quasiment tous les coureurs qui vont enchaîner avec le Tour d'Italie en octobre et nous sommes convaincus que, comme lors des années précédentes, ça sera une Course des Deux Mers d'un très haut niveau. » Si les deux premières étapes, autour de Lido di Camaiore puis entre Camaiore et Follonica, n'ont pas été modifiées, le reste du parcours varie par rapport à ce qui était initialement prévu.


La montagne s'invite entre les deux mers

La troisième étape, longue de 217km entre Follonica et Saturnia proposera deux ascensions du Muro du Poggio Murella, avec des pentes allant jusqu'à 20%, la deuxième étant située à neuf kilomètres de l'arrivée, qui sera placée dans des pentes aux environs de 7%. A l'issue de ces trois premières étapes à l'exigence limitée, la route de Tirreno-Adriatico va s'élever. Lors de la quatrième étape entre Terni et Cascia, le peloton ira au sommet du parcours, situé au Rifugio Perugia à 1521m d'altitude. Après une deuxième difficulté, l'Ospedaletto, le final sera en pente. Initialement prévue lors de l'arrivée de la quatrième étape, l'arrivée au sommet de Sassotetto (14,2km à 5,8% de moyenne et des pointes à 12%) sera le juge de paix de l'épreuve à l'arrivée de la cinquième étape. Au lendemain, en bord de mer, le peloton aura droit à un peu de repos avant une étape entre Pieve Tornia et Loreto dont le final en circuit ne laissera que peu le temps de souffler aux coureurs à la veille du contre-la-montre final absolument plat à San Benedetto del Tronto. Une édition de Tirreno-Adriatico inédite qui promet beaucoup et sera une bonne préparation pour le Tour d'Italie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.