Tirreno-Adriatico (E7) : Le dernier contre-la-montre pour Campenaerts, le classement général arraché par Roglic

Tirreno-Adriatico (E7) : Le dernier contre-la-montre pour Campenaerts, le classement général arraché par Roglic©Twitter @TirrenAdriatico, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 19 mars 2019 à 16h50

Alors que Victor Campenaerts s'est imposé dans le dernier contre-la-montre de Tirreno-Adriatico, le classement général a vu Primoz Roglic s'imposer pour une seconde devant Adam Yates.

Après une semaine de course, tout s'est joué pour une seconde sur Tirreno-Adriatico. Avec un avantage de 25 secondes sur Primoz Roglic, Adam Yates se savait menacé par le Slovène dans la course au maillot bleu de leader à l'issue de la dernière étape, un contre-la-montre de 10km autour de San Benedetto del Tronto. En retard de sept secondes au temps intermédiaire, le Britannique a tout donné pour résister au retour du coureur de la formation Jumbo-Visma. Mais, sur la ligne d'arrivée, l'écart entre les deux coureurs s'est avéré être de... 26 secondes. En conséquence, Primoz Roglic arrache la victoire finale pour une malheureuse seconde. Pour la troisième place du podium, Jakob Fuglsang a fait mieux que résister face à Tom Dumoulin, qui ne reprend que 25 secondes au Danois et échoue à la quatrième place finale.


Pinot premier Français, juste devant Alaphilippe

Derrière ce quatuor, la cinquième place a été une affaire française ! Ne comptant que quinze secondes d'avance sur Wout Poels et 22 sur Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe pouvait s'inquiéter pour sa position au classement général. Et, si le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a vu celui de la Sky rester derrière huit secondes, le leader de l'équipe Groupama-FDJ, auteur du 21eme temps lors de cette dernière étape, lui passer devant pour deux secondes seulement. Le Top 10 est également retouché pour la huitième place avec Simon Clarke qui double Sam Oomen pour onze secondes quand Rui Alberto Faria da Costa sauve sa 10eme place pour dix secondes face au retour d'Alberto Bettiol, auteur du deuxième meilleur temps de l'étape avec un retard de trois secondes sur le vainqueur du jour.


Campenaerts, le guidon de la discorde

Cette septième et dernière étape de Tirreno-Adriatico a vu un pur spécialiste du contre-la-montre s'imposer. Double champion d'Europe en titre dans l'effort solitaire, Victor Campenaerts a remporté cette étape en 11'23'' devant Alberto Bettiol et Jos van Emden, qui avait déjà brillé en Italie sur ce style d'étape, remportant le final du Tour d'Italie en 2017 dans les rues de Milan. Mais la victoire du Belge pourrait être soumise à caution face à une réclamation. En effet, le guidon utilisé par le coureur de la formation Lotto-Soudal, qui s'attaquera au record de l'heure à la mi-avril, ne semble pas respecter à la lettre le règlement technique concernant les épreuves contre-la-montre. Une réclamation à ce sujet aurait été déposée par les rivaux du Belge, ce qui pourrait modifier la donne concernant le classement final de cette étape.



CYCLISME / TIRRENO-ADRIATICO
7eme et dernière étape - San Benedetto del Tronto-San Benedetto del Tronto (10km) - Mardi 19 mars 2019
1- Victor Campenaerts (BEL/Lotto-Soudal) en 11'23''
2- Alberto Bettiol (ITA/EF Education First) à 3''
3- Jos van Emden (PBS/Jumbo-Visma) à 4''
4- Sebastian Langeveld (PBS/EF Education First) à 6''
5- Yves Lampaert (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 7''
6- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) à 8''
7- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 8''
8- Rohan Dennis (AUS/Bahrain-Merida) à 9''
9- Michael Hepburn (AUS/Mitchelton-Scott) à 11''
10- Filippo Ganna (ITA/Sky) à 12''
...

Classement général final
1- Primoz Roglic (SLO/Jumbo-Visma) en 25h28'00''
2- Adam Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 1''
3- Jakob Fuglsang (DAN/Astana) à 30''
4- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 1'25''
5-Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 2'32''
6-Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 2'34''
7- Wout Poels (PBS/Sky) à 2'42''
8- Simon Clarke (AUS/EF Education First) à 3'01''
9- Sam Oomen (PBS/Sunweb) à 3'12''
10- Rui Alberto Faria da Costa (POR/UAE Team Emirates) à 3'18''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.