Tirreno-Adriatico (E7) : La dernière étape pour Bauhaus, Pogacar remporte à nouveau le général

Tirreno-Adriatico (E7) : La dernière étape pour Bauhaus, Pogacar remporte à nouveau le général©panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 13 mars 2022 à 15h10

Alors que Tadej Pogacar a assuré sa deuxième victoire de suite dans Tirreno-Adriatico, Phil Bauhaus a réglé le sprint massif à San Benedetto del Tronto lors de la dernière étape.



Tadej Pogacar a pu assurer. Après avoir conforté sa mainmise sur Tirreno-Adriatico ce samedi, le Slovène n'a pas quitté le peloton lors d'une dernière étape autour de San Benedetto del Tronto. Habituée à accueillir un contre-la-montre, la cité bordée par la Mer Adriatique a proposé cette année un parcours long de 159 kilomètres en deux temps. La première moitié d'étape a proposé un passage très vallonné dans les terres avant cinq tours d'un circuit final d'une quinzaine de kilomètres sur le littoral. La première portion a été le terrain de jeu parfait pour une tentative d'échappée et trois courageux ont pris la poudre d'escampette au bout de quatre kilomètres. Alessandro Tonelli, Jorge Arcas et Manuele Boaro ont tenté leur chance alors que le peloton a été secoué par une chute concernant Sepp Kuss, Olav Kooij, Magnus Cort Nielsen et Mattia Bais. Alors que les deux coureurs de l'équipe Jumbo-Visma ont retrouvé le peloton, le Danois et l'Italien ont définitivement mis pied à terre. Aux avant-postes, les équipes de sprinteurs ont vite pris les commandes de l'allure du peloton pour maintenir sous contrôle l'échappée, dont l'avance n'a pu dépasser les quatre minutes.

Bauhaus en costaud

A l'arrivée sur le circuit final, ce sont les formations DSM, Jumbo-Visma, Alpecin-Fenix et Groupama-FDJ qui ont pris leurs responsabilités mais sans revenir immédiatement sur l'échappée, comme pour dissuader toute velléité de contre-attaque. Alors qu'Alessandro Tonelli a coupé son effort à quinze kilomètres du but, Jorge Arcas et Manuele Boaro ont finalement été absorbés avec huit kilomètres encore à parcourir. A partir de là, le sprint massif était devenu inévitable et les trains se sont mis en place. Le plus efficace s'est avéré être celui de la formation Bahrain Victorious. En effet, Phil Bauhaus a fait parler sa puissance pour devancer sur la ligne Giacomo Nizzolo et Kaden Groves. Bien placé dans le final, Arnaud Démare a dû couper son effort alors qu'il essayait de passer le long des balustrades. Le sprinteur français doit se contenter de la neuvième place lors de cette étape. Après un premier succès l'an passé, Tadej Pogacar ajoute Tirreno-Adriatico à son palmarès pour la deuxième fois devant Jonas Vingegaard et Mikel Landa. Premier Français au classement général, Thibaut Pinot prend la huitième place quand Romain Bardet termine douzième, juste derrière Remco Evenepoel.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TIRRENO-ADRIATICO
7eme étape - San Benedetto del Tronto-San Benedetto del Tronto (159km) - Dimanche 13 mars 2022
1- Phil Bauhaus (ALL/Bahrain Victorious) en 3h39'58''
2- Giacomo Nizzolo (ITA/Israel-Premier Tech) mt
3- Kaden Groves (AUS/BikeExchange-Jayco) mt
4- Davide Cimolai (ITA/Cofidis) mt
5- Alberto Dainese (ITA/DSM) mt
6- Alexander Kristoff (NOR/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
7- Edvald Boasson Hagen (NOR/TotalEnergies) mt
8- Olav Kooij (PBS/Jumbo-Visma) mt
9- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) mt
10- Matteo Moschetti (ITA/Trek-Segafredo) mt
...

Classement général final
1- Tadej Pogacar (SLO/UAE Team Emirates) en 27h25'53''
2- Jonas Vingegaard (DAN/Jumbo-Visma) à 1'52''
3- Mikel Landa (ESP/Bahrain Victorious) à 2'33''
4- Richie Porte (AUS/Ineos Grenadiers) à 2'44''
5- Jai Hindley (AUS/Bora-Hansgrohe) à 3'05''
6- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 3'16''
7- Damiano Caruso (ITA/Bahrain Victorious) à 3'20''
8- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 3'37''
9- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 3'51''
10- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 4'03''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.