Strade Bianche : Van Aert veut garder en l'état le vélo avec lequel il s'est imposé

Strade Bianche : Van Aert veut garder en l'état le vélo avec lequel il s'est imposé©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER : publié le mardi 04 août 2020 à 15h20

Vainqueur en solitaire des Strade Bianche ce samedi à Sienne, le Belge Wout van Aert a confié au quotidien Het Nieuwsblad qu'il comptait garder comme souvenir de ce jour son vélo sans qu'il soit nettoyé.



Wout van Aert est un grand collectionneur. Vainqueur ce samedi en solitaire des Strade Bianche, le coureur de la formation Jumbo-Visma s'est confié au quotidien belge néerlandophone Het Nieuwsblad et a révélé une de ses habitudes. Celui qui est aussi spécialiste de cyclo-cross conserve des souvenirs de chacun de ses grands succès. « Au fil des années, je suis devenu collectionneur de maillots de cyclisme spéciaux. Je pense que ces souvenirs sont plus beaux que les trophées qui sont remis sur le podium. Je compte monter un musée privé où tout sera rassemblé plus tard. J'ai conservé le maillot avec dossard de mes trois titres de champion du monde de cyclo-cross avec la boue encore accrochée dessus. A leur côté, il y a la combinaison que je portais quand j'ai remporté une étape du Tour de France l'an passé. »

Van Aert a fait attention à ce que son vélo des Strade Bianche ne soit pas nettoyé

En ce qui concerne sa victoire sur les Strade Bianche, Wout van Aert compte bien tout garder, du maillot au vélo. Et, comme pour ses autres souvenirs, il compte bien tout garder dans l'état où ils sont. « Je veux me souvenir autant que possible de ces victoires spéciales. Le vélo et le maillot sont des musts mais je veux aussi garder le casque, les chaussures et même les chaussettes. Je préfère tout garder plutôt que regretter plus tard de les avoir jetés. Mon vélo des Strade Bianche est devenu un exemplaire unique. Je suis allé le voir dans la soirée après la course et il était encore maculé de poussière. Il va rester en l'état, les mécaniciens de l'équipe vont s'en assurer. Comme les vélos avec lesquels je suis devenu champion du monde de cyclo-cross, ce vélo aura une belle place sur un mur. » A l'image d'autres sportifs qui collectionnent ce qui touche à leurs moments de gloire, Wout van Aert ne compte pas laisser quoi que ce soit être oublié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.