Soudal-Quick Step : Evenepoel, le coup de froid qui tombe mal

Mathieu Warnier, Media365 : publié le samedi 22 juin 2024 à 17h05

A une semaine du départ du Tour de France, Remco Evenepoel a renoncé à défendre son titre de champion de Belgique en raison d'un rhume qui pousse l'équipe Soudal-Quick Step à un maximum de précaution.

C'est un contre-temps dont Remco Evenepoel se serait bien passé. Ce dimanche, la ville de Zottegem accueille la course en ligne des championnats de Belgique de cyclisme sur route. Alors que Jasper Philipsen, Jasper Stuyven, Wout Van Aert ou encore Thomas De Gendt vont faire le déplacement pour l'événement, le leader de l'équipe Soudal-Quick Step a renoncé à la défense de son maillot tricolore. En effet, la formation dirigée par Patrick Lefevere a annoncé ce samedi au travers d'un communiqué l'absence de Remco Evenepoel en raison d'un rhume qui impose des précautions à l'approche des échéances estivales. « Bien qu'il ne s'agisse que d'une maladie mineure, Remco Evenepoel et notre équipe ont décidé qu'après une période prolongée dans un camp d'altitude, il serait préférable qu'il ne prenne pas le départ de ce qui sera une course exigeante et évite de risque de perturber davantage sa préparation pour le prochain Tour de France et les Jeux Olympiques », a précisé l'équipe Soudal-Quick Step. Il faut dire que la saison 2024 de la pépite belge n'a pas été de tout repos.

Evenepoel : « Je ne serais pas capable de courir à 100% »

Après avoir remporté le Tour de l'Algarve puis avoir pris la deuxième place de Paris-Nice derrière Matteo Jorgenson, le natif d'Alost a été absent pendant deux mois en raison de fractures à l'omoplate et à une clavicule, conséquences de la lourde chute qui a marqué la quatrième étape du Tour du Pays Basque. Sur le Critérium du Dauphiné, le Belge a vite montré ses limites en montagne après avoir brillé dans son exercice de prédilection, le contre-la-montre. Et ce non sans s'être montré rassurant sur ce qui sera son état de forme pour la Grande Boucle. « Je suis triste de ne pas être au départ, a-t-il confié dans le communiqué de son équipe. Et même si je ne suis pas très malade, je ne serais pas capable de courir à 100% de mes capacités, ce qu'exige une course aussi importante, et nous pensons qu'il vaut mieux que je ne prenne pas de risques si près du Tour de France. » Alors que Jonas Vingegaard sera également à Florence samedi prochain pour défier Tadej Pogacar et Primoz Roglic, Remco Evenepoel compte mettre toutes les chances de son côté pour sa première apparition sur la Grande Boucle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.