Soler s'est inspiré de Contador

Soler s'est inspiré de Contador©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le dimanche 11 mars 2018 à 18h38

Vainqueur de Paris-Nice avec quatre secondes d'avance sur Simon Yates (Mitchelton-Scott), Marc Soler a avoué après-coup s'être inspiré de l'attaque d'Alberto Contador l'année dernière pour mettre au point son échappée victorieuse.

« L'an dernier, j'étais dans l'échappée avec Contador et j'ai vu comment il a fait ». Interrogé par l'AFP après la dernière étape de Paris-Nice, le vainqueur de la course, Marc Soler, a fait part de sa fierté. Au terme d'une échappée victorieuse, l'Espagnol termine troisième de l'étape, et coiffe l'Anglais Simon Yates pour quatre secondes. « Je suis fier de me retrouver au palmarès, à côté de très grands noms. [...] Mais je dois encore apprendre ». Dans des conditions très difficiles, avec une météo défavorable tout au long de la semaine, le coureur de l'équipe Movistar remporte la course à la faveur des bonifications. Leader au départ de la dernière étape, Simon Yates était forcément déçu, mais a tenu à féliciter son adversaire : « Il y a des jours comme ça ! [...] La journée a été difficile dès le départ. Dans le final, je n'avais plus aucune énergie. Marc Soler a fait une très belle course, je le félicite. Un grand coureur a gagné aujourd'hui ». Bien placé pour la victoire finale, le Belge Tim Wellens, cinquième du général, s'est lui montré un peu plus amer : « Comme j'étais dans le coup jusqu'à la fin, ça fait un peu mal. J'ai déjà gagné dans des mauvaises conditions météo, le froid, la pluie... ça ne me dérange pas ». Arrivé cinquième de l'étape, au sein du groupe maillot jaune, le coureur de l'équipe Lotto-Soudal concède seize secondes à Marc Soler au classement général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.