Sky : Un ex-médecin de l'équipe reconnaît avoir bien détruit un colis de testostérone

Sky : Un ex-médecin de l'équipe reconnaît avoir bien détruit un colis de testostérone©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le jeudi 08 octobre 2020 à 21h00

Après avoir nié dans un premier temps, un ancien médecin de la formation cycliste Sky a admis avoir détruit un colis de testostérone en 2011.



Il a fini par avouer. Richard Freeman, ex-médecin de la formation Sky, devenue depuis Ineos Grenadiers, a admis avoir bien détruit un colis qui contenait des sachets de testostérone. C'était alors en 2011. Des aveux qui sont intervenus, devant les autorités médicales compétentes en la matière, dans le cadre de son procès en lien avec l'affaire Testogel. « Je l'ai reçu le matin et après avoir réfléchi toute la journée, je l'ai ramené chez moi et je m'en suis débarrassé le soir. J'ai des regrets de ne pas l'avoir dit. Je dois avouer que je n'avais pas lu les petits caractères qui parlent de la possession de produits interdits, cela ne m'est jamais venu à l'esprit », a ainsi notamment confié Freeman, qui risque bel et bien de perdre sa licence qui lui permet d'exercer son métier, dans des propos rapportés par le site internet cyclismactu.net.

Un ancien médecin mais également un ancien entraîneur liés à cette affaire ?

Dans un premier temps, l'ancien médecin avait nié en bloc avoir eu connaissance de ce fameux colis, avant donc de revenir sur ses propos ce jeudi. Avec cette révélation, cela ne devrait évidemment pas arranger son cas personnel, ainsi que celui de Shane Sutton. Ce dernier, ancien entraîneur de la formation Sky, dirigée par Dave Brailsford, aurait été le destinataire de ce colis Testogel, d'après les dires de Freeman, pour des problèmes d'érection. En attendant, les audiences doivent encore se poursuivre, et ce jusqu'à la fin du mois prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.