Sky : Le directeur de la performance de l'équipe prend la direction de Bahrain-Merida

Sky : Le directeur de la performance de l'équipe prend la direction de Bahrain-Merida©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 avril 2019 à 09h21

Membre de l'équipe Sky depuis sa création en 2010, Rod Ellingworth va rejoindre dès la saison prochaine l'équipe Bahrain-Merida après avoir été contacté par McLaren, partenaire de la formation bahreïnie.

Un bon coup pour Bahrain-Merida, un coup dur pour Sky. La formation britannique, qui va prochainement adopter les couleurs de son nouveau sponsor Ineos, a confirmé la rumeur de départ de son directeur de la performance Rod Ellingworth. Présent depuis la création de l'équipe britannique en 2010, ce dernier a été recruté par la formation Bahrain-Merida à compter du début de la saison 2020. « Rod Ellingworth va quitter l'équipe Sky pour rejoindre Bahrain-Merida dès la saison prochaine. Ellingworth, qui était un membre fondateur de l'équipe en 2010, a informé la direction de sa décision plus tôt cette saison. Il va rester au sein de l'équipe dans l'avenir immédiat pour permettre une transition douce et amiable, a déclaré l'équipe Sky dans un communiqué. Chaque membre de l'équipe remercie Rod pour son immense contribution durant le temps qu'il a passé avec nous. L'équipe ne fera pas de commentaire supplémentaire à ce sujet. »


Ellingworth, le choix de... McLaren

L'arrivée de Rod Ellingworth, qui a également tenu un rôle au sein de l'équipe de Grande-Bretagne aux championnats du monde sur route, au sein de la formation Bahrain-Merida n'est pas du fait de l'actuelle direction de l'équipe, menée par Brent Copeland. L'approche a été faite par McLaren, qui a pris 50% des parts de l'équipe bahreïnie l'hiver dernier et qui a pour actionnaire majoritaire le fonds souverain de Bahreïn Mumtalakat. Une influence grandissante de la part du constructeur automobile britannique, qui pourrait aller jusqu'à donner son nom à l'équipe en lieu et place du fabricant taiwanais de cycles Merida. Un changement qui irait de pair avec une profonde refonte de l'effectif de l'équipe, qui devrait faire face au départ annoncé de Vincenzo Nibali, son fer de lance depuis son lancement en 2017, vers l'équipe Trek-Segafredo.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.