Sky : Landa ne dit pas non à Movistar

Sky : Landa ne dit pas non à Movistar©Panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 27 juillet 2017 à 12h44

Le coureur espagnol de l'équipe Sky Mikel Landa, quatrième du Tour de France, a ouvertement déclaré qu'il n'était pas contre un départ chez Movistar.

Après son coup de gueule d'après-Tour, où il avait critiqué dans les colonnes du journal As quelques choix tactiques de son équipe Sky, Mikel Landa, quatrième de la Grande Boucle à une seconde du podium, s'est de nouveau exprimé dans les médias espagnols, cette fois la Cadena Ser, où il a notamment évoqué son avenir. « On discute avec Sky. J'ai aussi parlé à Froome. Il m'a dit qu'il serait heureux si je restais dans l'équipe et m'a remercié pour le travail que j'ai fait. L'année prochaine, mon objectif sera le Tour de France ou le Giro, mais c'est difficile de trouver une place dans l'équipe pour le Tour de France. Allez chez Movistar est une possibilité. C'est une équipe sérieuse. J'aime comment elle fonctionne. Si ce n'est pas Sky, c'est possible que ma future équipe soit Movistar. Nairo (Quintana) pourrait être le leader pour le Tour de France et moi pour le Giro », détaille le Basque de 27 ans. Concernant son programme de fin de saison, il s'annonce léger. « Cette année, disputer la Vuelta aurait été trop pour moi (il a déjà terminé 17eme du Giro et meilleur grimpeur, ndlr). La meilleure chose pour moi après la Clasica San Sebastian (ce samedi, ndlr) et le Tour de Burgos (du 1er au 5 août, ndlr), c'est de me reposer et penser à la saison prochaine », a expliqué Landa, qui n'a pas non plus tirer un trait sur le Tour de Lombardie et les championnats du monde de Bergen.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Sky : Landa ne dit pas non à Movistar
  • Landa pouvait prétendre à une victoire d'étape Briançon/Izoard, en lieu et place de Barguil, si la SKY et Froome ne lui demandent pas de se relever ou plutôt exigent. Et par là même il perd au minimum la troisième place du podium ! Ceci si l'on passe outre aux suspicions qui pèsent sur la SKY et à ce que pourrait révéler l'enquête en Angleterre sur cette équipe!

    Vous devriez postuler en 2018,sur la grande boucle pour consultant . " Bon Dieu ... mais c'est bien sûr !!! " .

  • AUTEUR DE L ARTICLE :

    Allez chez Movistar... Non ! Aller, aller, aller chez Movistar !! ALLER !!

    ...tirer un trait sur... Non ! Tiré, tiré, tiré un trait...


    C'est impensable ces fautes.


    Quant à tous les blaireaux qui commentent ils feraient mieux de se taire, ils ne connaissent rien à rien au cyclisme. Ramassis d' incompétents !

    du calme, la prise de produits "énergisants" ne vous réussi pas , certains sont dangereux pour la santé !! Blaireau !! sachez que ce mot est un superlatif dans le monde du cyclisme que vous dîtes connaître mieux que quiconque, puisqu'il fut apposé à Hinault en rapport à son côté teigneux!!

  • qu il n oublie pas de prendre les bidons a froom

    Que d idioties. A votre place je m abstiendrai de tout commentaire. Ne regardez plus les actus cyclisme ça vous évitera d'etre aussi simplet.

    Et vous vos bières !

    JL83
    C'est plutôt la forme de ce commentaire qui "choque" car n'oublions pas que la SKY est sous le coup d'une enquête de l'agence anti-dopage en Grande Bretagne!!