Sky : Froome revient la semaine prochaine

Sky : Froome revient la semaine prochaine©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 05 février 2018 à 12h29

On ne l'avait plus vu en compétition depuis le contre-la-montre des championnats du monde de Bergen le 20 septembre. Chris Froome va faire son retour au sein des pelotons le 14 février, à l'occasion de la Ruta del Sol, qui se déroule durant cinq jours en Andalousie.

« J'ai fait de grosses séances d'entraînement au mois de janvier. C'était bien de faire du vélo et accumuler les kilomètres. Cela fait plusieurs années que je n'avais pas participé à la Ruta del Sol (depuis 2015, ndlr). C'est une course que j'ai appréciée durant le passé, et j'ai hâte d'y faire mon retour », déclare le Britannique de 32 ans dans un communiqué de son équipe, Sky. Mais son retour à la compétition sera évidemment scruté différemment par rapport aux années précédentes. Le vainqueur du dernier Tour de France fait en effet l'objet d'une enquête de l'UCI suite à son « contrôle anormal » au salbutamol le 7 septembre dernier sur la Vuelta. Froome n'a pas été suspendu à titre conservatoire et son équipe continue de lui faire confiance, alors que beaucoup souhaiteraient qu'il ne coure pas avant que l'enquête soit bouclée, à commencer par le président de l'UCI David Lappartient. « Je suis confiant dans le fait qu'on puisse sortir de tout ça, et je travaille dur avec l'équipe pour y parvenir, poursuit Froome dans son communiqué. Bien sûr, je comprends que cette situation ait créé beaucoup d'incertitudes, d'intérêt et de spéculation. J'espère que les gens comprendront que je ne peux pas tout dire tant que l'affaire est en cours, mais personne ne souhaite plus que moi que les choses avancent le plus vite possible. » Même son de cloche du côté de Dave Brailsford, le patron de Team Sky : « Nous reconnaissons tous que les circonstances sont difficiles, mais c'est important pour tout le monde que cette enquête soit conduite avec justesse, avant que des conclusions soient tirées. C'est une situation complexe mais nous travaillons aussi dur que nous le pouvons avec Chris pour résoudre ce problème le plus tôt possible. » Cela arrangerait tout le monde, effectivement.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU