Record de l'heure : Ganna fixe une date pour sa tentative

Record de l'heure : Ganna fixe une date pour sa tentative©panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le samedi 21 mai 2022 à 15h49

Détenu par Victor Campenaerts, le record de l'heure sera un des objectifs de Filippo Ganna dans les mois à venir, avec une tentative prévue en août prochain à Granges.

Double champion d'Italie et double champion du monde en titre du contre-la-montre et bientôt recordman de l'heure ? Filippo Ganna a prévu de s'attaquer au record de distance parcourue sur 60 minutes. Celui-ci est détenu depuis 2019 par le Belge Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) avec une marque de 55,089 km établie à Aguascalientes (Mexique). Cette même piste aurait pu être le théâtre d'une nouvelle référence mondiale début novembre mais il a manqué quelques centaines de mètres à Alex Dowsett (Israel-Premier Tech) pour reprendre le monopole. Il va désormais falloir regarder du côté de la Suisse le mardi 23 ou le mercredi 24 août. Selon La Gazzetta dello Sport, Filippo Ganna, grand spécialiste de la vitesse et champion olympique de poursuite par équipes l'an dernier à Tokyo, a ciblé ces dates pour s'atteler à la tâche. Il tentera de rentrer dans l'histoire sur la piste du vélodrome de Granges, où la cycliste néerlandaise Ellen van Dijk essaiera ce lundi de faire tomber le record du monde dans la catégorie féminine.

Un mois de récupération après le Tour de France

Tenté par le record de l'heure depuis plusieurs mois, l'Italien faisait déjà savoir en fin de saison dernière qu'il voulait essayer de battre la marque de Victor Campenaerts en 2022. L'homme de 25 ans, plus apparu sur un vélo de compétition depuis Paris-Roubaix il y a un mois, reprendra les affaires à l'occasion du Critérium du Dauphiné (5-12 juin) et s'élancera sur le contre-la-montre des championnats d'Italie le 22 juin. Le Tour de France (1er-24 juillet), auquel participera l'Italien pour la première fois, aura son importance dans cette tentative de record de l'heure. Reste à voir comment le coureur de la formation Ineos Grenadiers, qui voudra triompher sur les étapes de contre-la-montre - le premier jour à Copenhague et l'avant-dernier entre Lacapelle-Marival et Rocamadour - se sentira après la Grande Boucle. Il aura un mois pour souffler et préparer cette échéance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.