Record de l'heure : Ganna a dû se battre contre la douleur

Record de l'heure : Ganna a dû se battre contre la douleur©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le mardi 25 octobre 2022 à 20h00

Alors qu'il a récemment battu la meilleure marque absolue lors de sa tentative contre le record de l'heure, Filippo Ganna a récemment confié avoir voulu que tout s'arrête dans la dernière ligne droite.



Filippo Ganna est allé au-delà de tous les pronostics. Le 8 octobre dernier, sur la piste du Tissot Vélodrome de Granges, le rouleur italien a fait voler en éclats le record de l'heure. Plus que la performance officiellement homologuée détenue par son ingénieur performance Dan Bigham, « Top Ganna » est allé faire mieux que le record absolu détenu par Chris Boardman depuis 1996 en parcourant 56,792 kilomètres en 60 minutes. Une performance ahurissante qui aurait pu ne pas avoir lieu. En marge du stage de préparation de l'équipe Ineos Grenadiers organisé à Nice, Filippo Ganna s'est longuement confié au quotidien espagnol El Pais et a raconté comment il a traversé cette heure de souffrance. « Durant la première demi-heure, vous ne pensez à rien. Vous passez les quinze minutes suivantes à penser à faire quelque chose de grand, a déclaré l'Italien avant de faire un constat lucide sur sa fin de course. Durant les quinze dernières minutes, tout ce que je voulais, c'était tomber du vélo pour mettre fin à cette agonie. Je voulais subir une crevaison ou quelque chose d'autre et mettre fin sur le champ à cette tentative. Je ne pouvais plus continuer. »

Ganna ne se sent pas apte à viser le Tour de France

S'il a été assailli par le doute dans les dernières minutes de course, Filippo Ganna est également revenu sur la phase finale de sa préparation. « Deux heures avant le départ, vos mains deviennent froides puis humides de transpiration et ensuite à nouveau froides, a résumé le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers. Vous êtes en larmes et devenez livide. Les moments ayant occasionné le plus de stress ont été les 50 secondes à regarder le compte-à-rebours. Avec les lunettes, vous essayez de cacher ce stress. » Alors que Bradley Wiggins, ancien détenteur du record de l'heure, a réussi à briller sur la route au point de gagner le Tour de France, Filippo Ganna n'a pas échappé à cette question et sa réponse a été un très ferme « non », ajoutant n'avoir absolument pas cette ambition, lui qui a participé à la Grande Boucle pour la première fois cette année. « Etre en forme sur le plan mental vous aide quand nous n'êtres pas bien physiquement. A ce niveau, 70% de la course se joue dans la tête, a assuré le rouleur italien. Sur le Tour de France, j'étais à ces 70% pendant les 21 jours. Ma seule ambition était de survivre pour arriver à Paris. J'essayerai d'aider là où je peux mais, cette année, j'ai beaucoup souffert sur le Tour de France. » Le costume d'équipier modèle semble donc plaire au natif de Verbania.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.