Quick-Step Alpha Vinyl : Pas de retraite dans l'immédiat pour Patrick Lefévère

Quick-Step Alpha Vinyl : Pas de retraite dans l'immédiat pour Patrick Lefévère©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 23 mars 2022 à 12h05

Charismatique patron de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl, Patrick Lefévère a confié avoir songé à la retraite mais a préféré accompagner la formation belge pour encore quelques années.

C'est sans doute la figure la plus connue du peloton cycliste professionnel. Après une courte carrière de coureur, Patrick Lefévère est devenu depuis plus de 40 ans un dirigeant d'équipe respecté. Mais, à désormais 67 ans, le natif de Moorslede pourrait réfléchir à un départ à la retraite bien mérité. Néanmoins, le patron de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl a assuré que le moment n'était pas encore venu. Admettant y avoir pensé « parce qu'on se doit d'y penser », Patrick Lefévère a précisé le fond de sa pensée. « A un moment donné, j'ai dit ceci : 'Soit je prends ma retraite, soit je resigne pour cinq ans', a-t-il récemment confié dans un entretien accordé à la télévision publique belge RTBF. Je ne voulais plus vivre le stress de devoir chaque année recommencer la recherche de sponsors, etc. » Alors que la marque belge Quick-Step a prolongé son engagement avec l'équipe dirigée par Patrick Lefévère pour six saisons, ce dernier a alors dit banco.


« J'y ai évidemment pensé parce qu'on se doit d'y penser !

Une réflexion qui a également été influencée par les récentes déclarations de la pépite belge Cian Uijtdebroeks, qui a récemment rejoint la formation Bora-Hansgrohe pour lancer sa carrière professionnelle. « Il expliquait clairement que je l'avais invité pour discuter mais sans pouvoir lui garantir un futur. Et c'est pour cela qu'il a choisi Bora-Hansgrohe où on lui a donné un contrat de quatre ans, a confié Patrick Lefévère. Ça m'a fait réfléchir et j'ai donc accepté de poursuivre mais seulement avec un projet étalé sur cinq saisons, sinon j'aurais refusé. Désormais, que ceux qui veulent me suivre me suivent, tant pis pour les autres ! » Si l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl est propriété de l'homme d'affaires Zdenek Bakala, Patrick Lefévère n'a pas caché avoir été approché pour une vente avant d'être découragé par les conséquences d'une telle opération. « J'aurais pu vendre l'équipe. Sylvan Adams, le patron d'Israel-Premier Tech était candidat, a-t-il admis. Mais je savais qu'une fusion entre nos deux structures aurait fait des victimes. 30 coureurs et 50 employés, ça fait 80 personnes. Je voulais laisser vivre mon équipe... et c'est toujours le cas. » Il faudra donc compter sur Patrick Lefévère jusqu'en 2027... au moins.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.