Que deviens-tu, Tom Boonen ?

Que deviens-tu, Tom Boonen ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 15 juin 2022 à 15h44

Après avoir raccroché son vélo en 2017, Tom Boonen, ancien champion du monde et quadruple vainqueur de Paris-Roubaix, a changé de voie, même s'il reconnaît avoir failli reprendre le cyclisme.



S'il a quitté le monde du vélo en 2017, Tom Boonen continue à suivre l'actualité de la petite reine et à regarder des courses, même s'il privilégie les Classiques, dont il était un grand spécialiste, et le Tour de France, lui qui a ramené le maillot vert sur les Champs-Elysées en 2007. Sacré champion du monde en 2005, le Belge reste le recordman de victoires (quatre) sur Paris-Roubaix, où un bel hommage lui a été rendu pour sa dernière, et il a aussi remporté trois fois le Tour des Flandres et Gand-Wevelgem, ainsi que le Grand Prix E3 à cinq reprises. Aujourd'hui âgé de 41 ans, celui qui a effectué l'essentiel de sa carrière au sein de l'équipe Quick Step assouvit désormais une autre passion, le sport automobile, puisqu'il dispute la Porsche Carrera Cup Benelux avec la Team PGZ de Redant Racing. Et il apprécie ce passage à quatre roues.

"Coureur professionnel ce n'est pas facile. C'est tous les jours rouler à vélo, bien se reposer, bien manger, bien dormir. Tous les jours la même chose ! Le sport auto, c'est plus relax pour ça. Aussi avec la famille et les amis ! Lorsque tu pars sur une course vélo, c'est pour une semaine ou 10 jours. En sport automobile, les courses sont plus courtes. La famille vient. Ils regardent le départ. Après la course, on se retrouve. C'est différent du vélo !", reconnaît-il dans un entretien accordé à la RTBF. Boonen, qui fait toujours entre 80 et 100 kilomètres de vélo par semaine, admet toutefois qu'il a bien failli replonger. "J'y ai réfléchi. J'étais en meilleure forme qu'aujourd'hui. J'allais avoir 40 ans. Essayer pour voir mais il y a eu le Corona et ça ne s'est pas concrétisé. Toutes les équipes avaient peur, les sponsors étaient frileux. Ce n'était plus le moment de m'intégrer pour réaliser ma petite expérience. J'aurais encore pu faire de bons résultats, mais pas au même niveau qu'il y a 10 ans !" Un retour avorté qui aurait pu effectivement se révéler "intéressant" pour "Tornado Tom"...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.