Polynormande : Bonnamour a enfin gagné

Polynormande : Bonnamour a enfin gagné©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 août 2022 à 17h16

Franck Bonnamour n'avait encore jamais levé les bras. Le coureur BB Hotels - KTM, pourtant bien connu des supporters français, notamment depuis le Tour 2021, a corrigé cette anomalie dimanche sur les routes de la Polynormande.



L'honneur est sauf : c'est bien un coureur français qui a remporté la Polynormande dimanche, pour la cinquième fois de suite. Si Guillaume Martin (Cofidis), Warren Barguil (Arkea Samsic) ou Pierre Rolland (Bamp;B Hotels - KTM) étaient au départ, ainsi que le néo-double champion d'Europe sur piste Benjamin Thomas (Cofidis), c'est Franck Bonnamour (Bamp;B Hotels - KTM) qui l'a emporté pour la première fois de sa carrière professionnelle, lui qui avait tant animé le Tour de France l'année passée (22eme du général) et avait d'ailleurs été élu super-combatif : "Lever les bras, c'était ce qui me manquait depuis mes débuts, cette première victoire fait beaucoup de bien. Les conditions ont rendu la course très usante. Etre deux coureurs de l'équipe à l'avant a contribué à la réussite de l'échappée, car Alexis Gougeard a effectué un gros boulot avant de se relever."

Gougeard connaissait parfaitement la spécificité de l'épreuve, lui qui avait justement lancé le cinq à la suite des Français en 2017. Guillaume Martin était aussi dans l'échappée victorieuse et "il montait les bosses très fort pour nous faire craquer", explique Bonnamour. "J'ai effectué ma part de travail sur les portions plates, mais je me suis accroché dans le final. Je me suis fait confiance et le sprint s'est joué sur la fraîcheur. On fait du vélo, on s'entraîne chaque jour pour gagner des courses... C'est enfin chose faite." Franck Bonnamour devance Lorenzo Rota (Intermarché Wanty Gobert), le seul étranger du groupe de cinq, Anthony Turgis (TotalEnergies), Guillaume Martin et Clément Venturini (AG2R Citroën). Le champion d'Europe juniors 2013 sera mardi au départ du Tour du Limousin, comme la majorité de ses camarades de la Polynormande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.