Paris-Roubaix : Pogacar finalement au départ ?

Paris-Roubaix : Pogacar finalement au départ ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le lundi 04 avril 2022 à 19h53

Alors qu'il avait annoncé en début de saison que Paris-Roubaix serait le seul Monument auquel il ne participerait pas cette année, Tadej Pogacar, deuxième dimanche du Tour des Flandres, pourrait finalement s'aligner le 17 avril prochain au départ de l'Enfer du Nord. Lundi, le Slovène a été aperçu sur les pavés de la Trouée d'Arenberg. Et ce un jour après avoir déjà laissé planer le doute sur Twitter.


Et si Tadej Pogacar s'alignait finalement au départ de Paris-Roubaix, le 17 avril prochain ? A l'origine, il semblait certain que le Slovène ne serait pas de la 119eme édition de l'Enfer du Nord. En début de saison, le leader de l'équipe UAE Team Emirates avait d'ailleurs fait savoir que la course aux pavés constituerait le seul des cinq Monuments qu'il ne disputerait pas cette année. Et puis le Tour des Flandres est passé par là, "Pogi" a dû se contenter de la deuxième place derrière le Néerlandais Mathieu van der Poel, plus rapide au sprint que le Slovène, malgré d'énormes efforts sur la fin de course, et son absence dans deux semaines au départ de Compiègne semble de moins en moins sûre. Dimanche soir déjà, quelques heures après avoir pris son pied malgré tout pour sa première participation au Ronde ("J'ai adoré, je reviendrai", a promis Pogacar après l'arrivée), le double vainqueur du Tour de France avait déjà laissé planer le doute en postant sur son compte Tweeter un énigmatique "On se voit à Paris-Roubaix", certes accompagné d'un smiley mort de rire.

Quand Pogacar remet une pièce dans la machine



Le jeune champion slovène de 23 ans en a remis une couche ce lundi. Cette fois, le coureur a posté un selfie de lui grimaçant pris à l'entrée de la Trouée d'Arenberg, l'un des secteurs mythiques, pour ne pas dire LE secteur mythique, de ce terrible monument qu'est Paris-Roubaix. Cette fois, pas de smiley hilare pour légender la photo du vaincu de dimanche sur le Tour des Flandres mais un smiley interrogatif et un autre, les dents fermement serrés. Peut-être à l'idée de la souffrance qu'il pourrait endurer sur les pavés le 17 avril prochain s'il venait à finalement participer à l'Enfer du Nord. A moins que ce smiley renvoie à la question que se pose peut-être de plus en plus sérieusement celui qui avait différé de "quelques années" encore sa première participation à l'épreuve. Attention toutefois, car la Trouée d'Arenberg figurera également au menu de la 5eme étape du prochain Tour de France. Il se pourrait donc très bien que Pogacar ait uniquement reconnu lundi cette 5eme étape de la Grande Boucle à venir, sans penser un seul instant à modifier son programme originel. L'intéressé devrait très vite élucider ce mystère qui n'en était pas un avant dimanche et agite depuis le petit monde du peloton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.