Paris-Nice (E8) : Succès final pour un Egan Bernal attaqué par Nairo Quintana, Jon Izaguirre Insausti s'adjuge la dernière étape

Paris-Nice (E8) : Succès final pour un Egan Bernal attaqué par Nairo Quintana, Jon Izaguirre Insausti s'adjuge la dernière étape©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 17 mars 2019 à 17h08

Si Nairo Quintana l'a attaqué, Egan Bernal n'a pas craqué et remporte Paris-Nice à l'issue d'une dernière étape où Jon Izaguirre Insausti s'est imposé en solitaire.

Si l'étape du Turini, qui a vu Daniel Martinez s'imposer et Egan Bernal prendre le pouvoir au classement général ce samedi, a changé la donne, le final de la 77eme édition de Paris-Nice avait de quoi faire bouger les lignes derrière le Colombien. Avec six difficultés répertoriées dont le traditionnel Col d'Eze au fil des 110km tracés autour de Nice, cette dernière étape, qui a repris à l'identique le parcours proposé en 2018 pour le sacre de Marc Soler, était faite pour les baroudeurs et pas moins de 37 coureurs ont répondu à l'appel. Un coup notamment lancé par le champion d'Europe Matteo Trentin et Amaël Moinard avant que cette échappée ne se forme définitivement suite à la première difficulté du jour, où l'inévitable Thomas de Gendt est allé chercher le maximum de points.


Quintana a tenté le tout pour le tout

Un groupe fourni où l'entente n'a pas été optimale, ce qui a poussé Matteo Trentin à partir seul devant, Tejay van Garderen et Julien El Farès partant en contre alors que le peloton a concédé près de deux minutes aux échappés. Si Jon Izaguirre Insausti est parti en contre, la principale difficulté du jour, la Côte de Peille (6,6km à 6,8% de moyenne) a vu Tejay van Garderen partir seul quand, dans le peloton, Nairo Quintana est passé à l'offensive dans l'espoir de changer la donne et combler les 46 secondes qui le séparait de son compatriote Egan Bernal avec un panache incontestable. En ce qui concerne la deuxième place, Philippe Gilbert a fait les frais de l'accélération du Colombien ainsi que celle de la formation Sky dans le peloton, perdant le contact. Suite à son attaque, Nairo Quintana a récupéré le groupe de chasse et, avec le soutien de Marc Soler, il a pu revenir sur Tejan van Garderen à 43km de l'arrivée, soit au sommet de la Côte de Peille.


Jon Izaguirre Insausti est parti dans le bon tempo, Bernal n'a pas craqué

Les deux coureurs de la formation Movistar ont alors accéléré pour s'offrir un écart sur le peloton permettant à Nairo Quintana d'être virtuellement vainqueur de Paris-Nice à l'issue de cette dernière étape. Une possibilité accrue par les trois secondes de bonifications prises par le Colombien dans les rues de la Turbie, avant la montée du Col d'Eze. Une montée qui n'a pas permis aux Movistar de distancer sérieusement les Sky, en nombre autour de leur leader. Dans la dernière difficulté de l'épreuve, le Col des Quatre Chemins dont le sommet se situait à 8,7km de l'arrivée, Jon Izaguirre Insausti est passé à l'attaque en solitaire pour aller chercher la victoire d'étape alors que le groupe autour de Nairo Quintana s'est résigné à revenir sur le coureur de la formation Astana et à permettre au Colombien d'arracher la victoire finale sur la Promenade des Anglais. Dans la dernière descente, Ion Izaguirre Insausti n'a pas coupé son effort et succède à David de la Cruz, vainqueur de la dernière étape de l'épreuve lors des deux dernières années. Oliver Naesen a réglé le sprint du groupe de chasse pour la deuxième place alors qu'Egan Bernal n'a finalement cédé que quatre secondes à Nairo Quintana et s'adjuge le classement général de Paris-Nice, de quoi bien préparer le Giro, où il sera le leader de l'équipe Sky. Une formation britannique qui place également Michal Kwiatkowski sur le podium, à la troisième place quand Romain Bardet restera le premier Français, avec la cinquième position.



CYCLISME / PARIS-NICE
8eme et dernière étape - Nice-Nice (110km) - Dimanche 17 mars 2019
1- Jon Izaguirre Insausti (ESP/Astana) en 2h41'10''
2- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale) à 18''
3- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 18''
4- Daniel Martinez (COL/EF Education First) à 18''
5- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 18''
6- Domenico Pozzovivo (ITA/Bahrain-Merida) à 18''
7- Luis Leon Sanchez (ESP/Astana) à 18''
8- Simon Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 20''
9- Tejay van Garderen (USA/EF Education First) à 20''
10- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 22''
...

Classement général final
1- Egan Bernal (COL/Sky) en 29h17'02''
2- Nairo Quintana (COL/Astana) à 39''
3- Michal Kwiatkowski (POL/Sky) à 1'03''
4- Jack Haig (AUS/Mitchelton-Scott) à 1'21''
5-Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 1'45''
6- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 2'20''
7-Rudy Molard (FRA/Groupama-FDJ) à 3'02''
8- Bob Jungels (LUX/Deceuninck-Quick Step) à 3'06''
9- Luis Leon Sanchez (ESP/Astana) à 3'12''
10- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) à 4'07''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.