Paris-Nice (E8) : L'étape pour de la Cruz, le maillot jaune final pour Soler

Paris-Nice (E8) : L'étape pour de la Cruz, le maillot jaune final pour Soler©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 mars 2018 à 15h26

Si David de la Cruz s'est montré le plus fort au sprint, Marc Soler a creusé l'écart suffisant sur Simon Yates pour s'imposer dans Paris-Nice.

Après une semaine où le peloton a été globalement épargné par la météo, c'est sous une pluie battante que le peloton de Paris-Nice a pris le départ de la dernière étape tracée sur 110km autour de Nice. L'étape est toutefois partie de manière soutenue par la formation Bahrain-Merida qui a emmené Gorka Izagirre Insausti au premier sprint intermédiaire pour réduire l'écart au classement général sur Simon Yates. C'est à ce moment que Julian Alaphilippe, relégué à près de deux minutes, a tenté le tout pour le tout avec des coureurs comme Tony Gallopin, Jakob Fuglsang ou Omar Fraile. Derrière, le peloton s'est rapidement scindé en plusieurs groupes. La montée de la Côte de Châteauneuf puis celle du Col de la Calaïson ont permis à un duo Julian Alaphilippe-Omar Fraile de prendre le large.Les Espagnols sont passés à l'attaqueMais la plus importante difficulté du jour, la Côte de la Peille (6,6km à 6,8% de moyenne) a contraint le Français de la formation Quick Step Floors à baisser de pied. Omar Fraile est parti seul en tête quand un trio formé par David de la Cruz, Gorka Izagirre Insausti et Marc Soler est passé à son tour à l'offensive pour tenter de renverser Simon Yates en ce jour d'arrivée finale. Un trio qui est revenu sur l'homme de tête au sommet de cette côte avec un avantage dépassant la minute sur le groupe maillot jaune. La montée emblématique du Col d'Eze n'a pas changé la donne mais descente, rendue difficile par la chaussée mouillée, a vu Omar Fraile prendre les devants avant d'être repris par ses compatriotesSimon Yates a tout perdu dans le finalDans la dernière difficulté, la Côte des Quatre Chemins, une montée raccourcie du Col d'Eze, Simon Yates a été décramponné mais s'est battu pour rester au contact des frères Izagirre Insausti. Gorka et Jon ont offert une image marquante de cette dernière étape quand ils se sont mis au sol l'un l'autre dans une épingle en descente. La victoire d'étape s'est finalement jouée entre Espagnols et, au sprint, David de la Cruz a pris le meilleur sur Omar Fraile pour s'imposer une deuxième année de suite dans les rues de Nice. Troisième à trois secondes, Marc Soler a vu Simon Yates tarder à réagir dans le final et perdre Paris-Nice pour quatre petites secondes, liées à la bonification prise par le coureur de la formation Movistar au titre de sa troisième placeCYCLISME - UCI WORLD TOUR / PARIS-NICEClassement de la 8eme et dernière étape - Nice-Nice (110km) - Dimanche 11 mars 20181- David de la Cruz (ESP/Sky) en 2h53'06''2- Omar Fraile (ESP/Astana) mt3- Marc Soler (ESP/Movistar) à 3''4- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 38''5- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) à 38''6- Simon Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 38''7- Dylan Teuns (BEL/BMC) à 38''8- Richard Antonio Carapaz (EQU/Movistar) à 38''9- Gorka Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 38''10- Jon Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 38''11- Alexis Vuillermoz (FRA/AG2R-La Mondiale) à 38''...Classement général final1- Marc Soler (ESP/Movistar) en 30h22'41''2- Simon Yates (GBR/Mitchelton-Scott) à 4''3- Gorka Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 14''4- Jon Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 16''5- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) à 16''6- Dylan Teuns (BEL/BMC) à 32''7- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 44''8- Alexis Vuillermoz (FRA/AG2R-La Mondiale) à 1'54''9- David de la Cruz (ESP/Sky) à 2'15''10- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 2'35''...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Paris-Nice (E8) : L'étape pour de la Cruz, le maillot jaune final pour Soler
  • encore un SKY qui fait bosser les autres pour gagner une étape
    Pour la météo, Nice a failli à sa réputation
    et encore une fois à l'arrivée, 7 dans la minute.
    Pour ce résultat, pas la peine de partir de Paris,
    une seule étape suffit!!!!!!!!
    et le dernier arrivé a droit à la médaille météo.

  • le meilleur des francais barguil grande vedette du tour assi fort que jallabert en montagne

    Décidément vous ne l'aimez pas. Vous me rappelez un dénommé ppc qui lui fait une fixette sur Bardet. Le délire obsessionnel se soigne.

  • une équipe belge n'articulera jamais sa stratégie pour faire gagner un coureur français de son équipe et un coureur belge ne se mettra jamais au service d'un coureur français.....voir les précédents avec Chavanel déjà à la quick step lors d'un tour des Flandres et Paris Roubaix

  • et comme d'habitude,comptez le nombre de francais au classement général final;gagner des étapes oui,peser sur la course non; c'est tous les ans pareil;seuls alaphilippe et vuillermoz ont tenu leur rang;quant à l'équipe quick-step,il serait bon qu'elle soit articulée autour de notre julian national;il était trop isolé;ils on tout misé sur viviani et ils repartent fanny;honte aussi à l'équipe groupama-fdj de terminer à un coureur.

    La politique de Quick step n'est pas de gagner des courses à étapes, le classement général ne les intéresse pas, eux ce qu'ils veulent c'est un grand nombre de succès, faire du chiffre, d'ailleurs quasiment tous les ans ils ramènent le plus de victoires des équipes du World Tour. Alaphilippe ne les intéresse que dans cette optique, capable de gagner des étapes ou quelques classiques,. Ils préfèrent des sprinteurs à un leader qui pourrait gagner un grand tour. Dan Martin a sans doute compris.