Paris-Nice (E4) : Kwiatkowski nouveau leader, Cort Nielsen vainqueur avec audace

Paris-Nice (E4) : Kwiatkowski nouveau leader, Cort Nielsen vainqueur avec audace©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 13 mars 2019 à 16h55

Alors que Michal Kwiatkowski a dépossédé Dylan Groenewegen de son maillot de leader, Magnus Cort Nielsen a su attaquer dans le dernier kilomètre pour s'imposer en solitaire.

Après trois premières étapes venteuses et offertes aux sprinteurs, la « Course au Soleil » est entrée dans le vif du sujet. Un profil vallonné était, en effet, au programme du peloton sur les 212km tracés entre Vichy et Pélussin avec, notamment, quatre difficultés dans les 60 derniers kilomètres, un terrain favorable à des coureurs comme Magnus Cort Nielsen. Une étape qui laissait la porte ouverte aux baroudeurs et l'appel n'a pas tardé à être entendu avec un groupe de sept coureurs formé à l'initiative de l'inévitable Thomas de Gendt avant qu'un groupe de contre ne permette de former la grande échappée du jour avec treize coureurs qui ont pris jusqu'à six minutes et demie d'avance sur un peloton où, fidèle à ses habitudes, l'équipe Sky a pris le contrôle des opérations sauf quand un passage à niveau fermé a nécessité une neutralisation de la course. Présent aux avant-postes, Damien Gaudin est allé à la défense de son maillot à pois. Le peloton a petit à petit serré la bride sur l'échappée grâce notamment à l'effort de la Mitchelton-Scott, revenu à un peu plus de trois minutes au pied de la première des quatre difficultés du final, la côte de Trèves (3km à 5,2% de moyenne).


Groenewegen mis à mal, Kwiatkowski s'empare du maillot jaune

Et c'est sans surprise que les principaux sprinteurs présents sur Paris-Nice ont cédé un par un, et notamment le porteur du maillot jaune et vainqueur des deux premières étapes, le Néerlandais Dylan Groenewegen. Une défaillance attendue qui fait les affaires de Michal Kwiatkowski. Le Polonais, leader de l'équipe Sky aux côtés d'Egan Bernal, s'empare du maillot de leader de Paris-Nice. L'enchaînement des difficultés avec la côté de Condrieu (1,9km à 8,5% de moyenne) a également fait du mal aux échappés avec un groupe qui a petit à petit perdu des éléments et notamment Damien Gaudin, laissant plus que sept coureurs en tête de la course à 35 kilomètres de l'arrivée, dont les Français Elie Gesbert, Mathias Le Turnier et Julien Bernard. Passé en tête au sommet de la côte de Saint-Michel-sur-Rhône (3km à 6,6% de moyenne), Thomas de Gendt s'est rapproché à un point de Damien Gaudin au classement du meilleur grimpeur.


Cort Nielsen le plus malin, de Gendt prend les pois

Le Belge de la formation Lotto-Soudal n'a pas attendu pour s'emparer de la tunique à la suite de la dernière difficulté, la côte de Chavanay (3,1km à 4,9% de moyenne), située à dix kilomètres de l'arrivée. Une dernière montée qui a réduit le groupe de tête à quatre éléments avec Thomas de Gendt, Alessandro de Marchi, Giulio Ciccone et Magnus Cort Nielsen. Ces quatre coureurs ont parfaitement collaboré dans le final pour résister au retour d'un peloton qui n'a pas tout donné pour revenir. Si Valentin Madouas et Lilian Calmejane ont tenté de partir en contre dans les cinq derniers kilomètres, c'est bien le quatuor de tête qui s'est joué la victoire d'étape. Peu après la flamme rouge, Magnus Cort Nielsen a piégé ses compères d'échappée pour aller chercher la victoire d'étape, le 13eme succès de la saison pour l'équipe Astana, devant Thomas de Gendt et Giulio Ciccone. Place maintenant au premier grand moment de cette 77eme édition de Paris-Nice, un contre-la-montre vallonné autour de Barbentane, pour lequel le peloton a gardé des forces.



CYCLISME / PARIS-NICE
4eme étape - Vichy-Pélussin (212km) - Mercredi 13 mars 2019
1- Magnus Cort Nielsen (DAN/Astana) en 5h03'49''
2- Thomas de Gendt (BEL/Lotto-Soudal) à 7''
3- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) à 13''
4- Alessandro de Marchi (ITA/CCC) à 18''
5-Lilian Calmejane (FRA/Direct Energie) à 48''
6-Valentin Madouas (FRA/Groupama-FDJ) à 48''
7- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain-Merida) à 48''
8- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) à 48''
9- Philippe Gilbert (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 48''
10- Michal Kwiatkowski (POL/Sky) à 48''
...

Classement général après 4 étapes (sur 8)
1- Michal Kwiatkowski (POL/Sky) en 16h52'27''
2- Luis Leon Sanchez (ESP/Astana) à 5''
3- Philippe Gilbert (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 10''
4- Egan Bernal (COL/Sky) à 11''
5- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) à 14''
6-Tony Gallopin (FRA/AG2R-La Mondiale) à 15''
7-Rudy Molard (FRA/Groupama-FDJ) à 17''
8-Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 17''
9- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale) à 18''
10- Felix Grossschartner (AUT/Bora-Hansgrohe) à 18''
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.