Paris-Nice (E3) : Bennett s'impose au sprint

Paris-Nice (E3) : Bennett s'impose au sprint©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 12 mars 2019 à 17h06

Alors que Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) avait remporté les deux premières étapes de Paris-Nice au sprint, c'est l'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) qui s'est imposé ce mardi à Moulins-Yzeure, devant Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step), alors que le maillot jaune a craqué dans les derniers mètres, finissant neuvième.

Après deux terribles premières étapes, marquées par le vent, les bordures, les chutes et les abandons, la troisième étape de Paris-Nice a été un peu plus calme, et comme prévu, c'est un sprinteur qui s'est imposé. Mais ce n'est pas Dylan Groenewegen, le maillot jaune vainqueur dimanche et lundi, qui a signé le triplé. Le Néerlandais de Jumbo-Visma a en effet complètement craqué dans les derniers mètres et a terminé neuvième. Le plus fort ce mardi à Moulins-Yzeure, c'était l'Irlandais Sam Bennett ! Le sprinteur de 28 ans, parfaitement emmené par son équipe Bora-Hansgrohe habituée à mener le train pour Peter Sagan, s'est imposé devant Caleb Ewan et Fabio Jakobsen, signant ainsi sa troisième victoire de la saison, après ses succès sur le Tour de San Juan et le Tour des Emirats. Deux Français ont terminé dans le Top 10 de ce sprint qui réunissait les meilleurs spécialistes de la discipline (sauf Mark Cavendish, en méforme et non-partant ce mardi, et ceux qui participeront à Tirreno-Adriatico à partir de mercredi) : Bryan Coquard 5eme et Arnaud Demare 8eme.

Kwiatkowski en jaune mercredi ?

Le reste de cette étape, qui a vu les coureurs prendre la direction du Sud pendant 200km, sous un vent fort mais qui a fait moins de dégâts que lors des deux jours précédents (le tenant du titre Marc Soler a tout de même chuté à deux reprises, et Fabio Aru, malade, a abandonné), a été marqué par l'échappée des deux coureurs de Delko Marseille Provence, Ramunas Navardauskas et Alessandro Fedeli, pendant plus de 130km, et qui ont compté jusqu'à 5'30 d'avance. Mais ils ont été rattrapés par le peloton à 35 kilomètres de l'arrivée. Les sprinteurs ont donc pu se disputer la victoire, même si l'équipe Sky a de nouveau tenté un coup de force à 5km du but pour faire craquer des leaders, dans le sillage de Michal Kwiatkowski qui a pris six secondes de bonus lors du sprint intermédiaire. Le Polonais, qui ne pointe plus qu'à six secondes de Groenewegen, fait d'ailleurs figure de favori pour endosser le maillot jaune mercredi, lors d'une étape accidentée avec notamment la Côte de Condrieu (1ere catégorie) au programme.

PARIS-NICE
Classement de la 3eme étape (Cepoy - Moulins/Yzeure, 200km) - Mardi 12 mars 2019
1- Sam Bennett (IRL/Bora-Hansgrohe) en 5h16"25
2- Caleb Ewan (AUS/Lotto Soudal) mt
3- Fabio Jakobsen (PBS/Deceuninck - Quick-Step) mt
4- Daniel McLay (GBR/Education First) mt
5- Bryan Coquard (FRA/Vital Concept - B&B Hotels) mt
6- Niccolo Bonifazio (ITA/Direct Energie) mt
7- Alexander Kristoff (NOR/UAE Emirates) mt
8- Arnaud Demare (FRA/Groupama-FDJ) mt
9- Dylan Groenewegen (PBS/Jumbo-Visma) mt
10- Edward Theuns (BEL/Trek-Segafredo) mt
...

Classement général (après 3 étapes sur 8)
1- Dylan Groenewegen (PBS/Jumbo-Visma) en 11h47'44
2- Michal Kwiatkowski (POL/Sky) à 6"
3- Luis Leon Sanchez (ESP/Astana) à 11"
4- Philippe Gilbert (BEL/Deceuninck - Quick Step) à 16"
5- Egan Bernal (COL/Sky) à 17"
6- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) à 20"
7- Tony Gallopin (FRA/AG2R La Mondiale) à 21"
8-  Rudy Molard (FRA/Groupama - FDJ) à 23"
9- Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) à 23"
10- Oliver Naesen (ITA/AG2R La Mondiale) à 24"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.