Paris-Nice (E1) : Comme en 2017, la première étape est remportée par Arnaud Démare

Paris-Nice (E1) : Comme en 2017, la première étape est remportée par Arnaud Démare©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 04 mars 2018 à 17h09

A l'issue d'un sprint en montée, Arnaud Démare s'est dépouillé pour remporter à la photo finish la 1ere étape de Paris-Nice.

Au lendemain d’une édition 2018 des Strade Bianche épique, le peloton professionnel s’est donné rendez-vous en région parisienne pour le départ de la « Course au Soleil », Paris-Nice. Une étape où le soleil a été la plupart du temps absent, avec une pluie quasiment permanente qui a laissé les coureurs souvent frigorifiés. Une étape qui a été lancée par trois rouleurs qui ont tenté leur chance, les Français Pierre-Luc Périchon et Pierre Rolland accompagnés du Belge Jurgen Roelandts. Un écart qui a atteint un maximum de 4’15’’ et une échappée qui a permis à Pierre-Luc Périchon de prendre les points aux sommets des deux premières difficultés du jour et s’assurer du maillot à pois à l’arrivée à Meudon.

Van Garderen déjà à terre, le peloton n’a pas laissé faire

Une échappée qui, dès le départ, se savait condamnée face aux équipes de sprinteurs. Et c’est la formation Groupama-FDJ, dont c’est la première course sous sa nouvelle appellation, qui a fait le tempo dans le peloton avant d’être relevée par les Quick Step Floors. Un tempo soutenu propice aux chutes sur une chaussée rendue glissante. Et, à 35km de l’arrivée, l’Américain Tejay Van Garderen s’est retrouvé au sol... sans pouvoir repartir. Pendant ce temps, l’échappée a rapidement abandonné ses efforts pour être reprise à 14km de l’arrivée, ouvrant la porte à un sprint massif dans la montée vers l’Observatoire de Meudon, longue de 1,9km à 5,4% de moyenne.

Démare s’est dépouillé face à Izagirre Insausti !

Un final marqué par une chute qui a notamment impliqué Ilnur Zakarin et Jakob Fuglsang. La montée finale a été lancée par Alexis Vuillermoz. Le coureur de la formation AG2R-La Mondiale est parti de la même manière que lors de sa victoire d’étape sur le Tour de France 2015 à Mûr-de-Bretagne face à Chris Froome. A l’entame du dernier kilomètre, Alexis Vuillermoz a remis une couche alors que l’avant-garde du peloton a passé plus de temps à se regarder qu’à contrer l’attaque du Français. Un effort finalement vain face à l’accélération d’Arnaud Démare qui lance le sprint avant d’être dépassé par Gorka Izagirre Insausti. L’Espagnol de la formation Bahrain-Merida s’est montré costaud dans la pente mais pas suffisamment pour déborder le champion de France qui l’emporte à la photo finish, Christophe Laporte et Tim Wellens terminant quasiment sur la même ligne. Arnaud Démare va donc troquer son maillot bleu-blanc-rouge contre le maillot jaune de leader de Paris-Nice pour la deuxième étape entre Orsonville et Vierzon.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / PARIS-NICE

1ere étape - Chatou-Meudon (135km) - Dimanche 4 mars 2018

1- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) en 3h07’39’’

2- Gorka Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) mt

3- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) mt

4- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) mt

5- Mike Teunissen (PBS/Sunweb) mt

6- Julian Alaphilippe (FRA/Quick Step Floors) mt

7- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 2’’

8- Dylan Teuns (BEL/BMC) à 2’’

9- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) à 2’’

10- Jon Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 2’’

...

Classement général à l’issue de la 1ere étape (sur 8)

1- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) en 3h07’29’’

2- Gorka Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 4’’

3- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) à 6’’

4- Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal) à 10’’

5- Mike Teunissen (PBS/Sunweb) à 10’’

6- Julian Alaphilippe (FRA/Quick Step Floors) à 10’’

7- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) à 12’’

8- Dylan Teuns (BEL/BMC) à 12’’

9- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott) à 12’’

10- Jon Izagirre Insausti (ESP/Bahrain-Merida) à 12’’

...

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Paris-Nice (E1) : Comme en 2017, la première étape est remportée par Arnaud Démare
  • DARRIGADE A 86 ANS VOIR COMMEIL DE PORTE

  • Les dopés sont de retour

    Allez donc dans regarder du foot !! Niveau dope ils sont au top!! Z'avez passé un mauvais dimanche ou fait trop d'abus de produits nuisibles à la santé ???

    Au foot même les spectateurs sont dopés

    Au foot, si on enlève tous les illettrés,il n'y a plus personne dans les stades.........

    Dans le domaine trepane du bulbe dans le velo c'est pas mal non plus

    JE CROIS QU UN FOOTBALLEUR A ETE SUSPENDU 6 MOIS NON ? TF1 n a pas trop ébruité cette affaire c est bizarre . il ne faut oublie que le foot est devant le cycliste aux niveau dopage .j ai bien peur qu un jour le foot sois touché autant que l affaire festina ..... si les footballeurs etaient controlés chez eux a 6H OU A 23 H ... ils feraient un scandale ,( et oui les coureurs doivent ce sous maitre a ce genre de controle chez eux a tout heure de la journée ).

    JE CROIS QU UN FOOTBALLEUR A ETE SUSPENDU 6 MOIS NON ? TF1 n a pas trop ébruité cette affaire c est bizarre . il NE faut PAS oublie que le foot est devant le cycliste aux niveau dopage .j ai bien peur qu un jour le foot sois touché autant que l affaire festina ..... si les footballeurs etaient controlés chez eux a 6H OU A 23 H ... ils feraient un scandale ,( et oui les coureurs doivent ce sous maitre a ce genre de controle chez eux a tout heure de la journée ).

    je crois que beaucoup stigmatisent le cyclisme (je ne dis pas qu'il est clean) pour éviter les contrôle dans d'autres sports. Quand on voit que d'autres sports ne sont presques pas controlés. Pensez vous que les autres sports soient propres, l'athlé, le biathlon, le foot, le tennis,...