Paris-Nice : Bouhanni n'a encore participé à aucun sprint final

Paris-Nice : Bouhanni n'a encore participé à aucun sprint final©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 05 mars 2018 à 19h06

Le coup d'envoi de l'édition 2018 de la célèbre course cycliste Paris-Nice a été donné ce dimanche et alors que la deuxième étape vient de se terminer avec la victoire du Néerlandais Dylan Groenewegen devant l'Italien Elia Viviani et l'Allemand André Greipel, un homme n'a encore pris part à aucun sprint final.

Le Français Nacer Bouhanni, pourtant vainqueur de plusieurs étapes sur cette même épreuve par le passé (2013, 2014 et 2016), se montre discret pour le moment et n'a donc toujours pas pu réellement s'exprimer. S'il n'a pas été le seul à avoir été frustré ce lundi soir, il a dû se contenter d'une modeste 12eme place finale, ce qui lui ressemble que très peu. Depuis le début de cette saison 2018, le Tricolore est le seul sprinteur de renom, avec l'Allemand Marcel Kittel, à n'avoir encore remporté aucune victoire sur le circuit. Cédric Vasseur, son manager, s'est exprimé à ce sujet, selon des propos rapportés par L'Equipe : « C'était l'étape qui lui convenait le mieux. Pour la confiance, cela aurait été bon qu'il dispute la victoire. Un Nacer à 100% doit être capable d'être dans les cinq premiers. Il a des circonstances atténuantes, à cause de la mauvaise météo, mais il a besoin de travailler cette semaine sur Paris-Nice pour parfaire sa confiance ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Paris-Nice : Bouhanni n'a encore participé à aucun sprint final
  • Tout le monde veux en faire un dieu, mais c'est un nul tout simplement.
    Il n'aime pas le vélo....ou tout du moins ce faire mal sur le vélo.
    Chaque fois qu'il s'est trouvé en position de disputer un sprint....il a été 'largement" battu. Comme quoi le salaire ne justifie jamais un talent.
    Cofodis c'est fait tout bonnement avoir par ce guignol.
    Alors regardez un peu plus près certains autres coureurs, surement meilleurs sprinters!
    Avec ceux qui arrivent , il va vite rentrer à la maison.

  • gros nul

  • Si les ouvriers dans une usine avaient cette optique de travail il y a longtemps qu'elle aurait coulé. Demare n'est pas un grimpeur, mais il s'accroche, il gagne avec le "gnac" et ce qui est pris n'est plus à prendre. Quand à NB on dirait qu'il fait des cyclos sportives pourtant l'employeur ne le paie pas pour cette fonction. Il faudrait aussi que le manager lui pique un peu les fesses (dans le bon sens)

  • ce n' est un exemple sauf pour adam le nul en velo

  • un grand espoir qui aurait du confirmé,mais c'est plutôt une déception qui se confirme!!!!

    Manque d'EPO peut-être !!?

    à gabfer à tout le moins manque de niaque et de puissance, mais on nous dira qu'il a des circonstances atténuantes, seulement ça commence à faire long, sachant que chez Cofidis il y a un mec de talent au sprint C. Laporte!!