Paris-Nice : Bernal ne veut pas s'enflammer

Paris-Nice : Bernal ne veut pas s'enflammer©Twitter @kwiato, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 17 mars 2019 à 21h43

Vainqueur du classement général de Paris-Nice ce dimanche, Egan Bernal s'est bien évidemment dit heureux mais ne veut surtout pas s'enflammer alors qu'il sera le leader de la formation Sky sur le Giro.

« C'est un sentiment extraordinaire. Je n'arrive pas à y croire : je viens de gagner Paris-Nice. Je suis très heureux. Quand plusieurs coureurs ont commencé à attaquer, je n'ai pas pu les suivre mais je comptais de toute façon sur mon équipe que je savais très solide, a confié au site officiel de Paris-Nice Egan Bernal après l'arrivée de la dernière étape de l'épreuve ce dimanche, dont il a remporté le classement général. Alors ça n'a pas été si difficile de rester calme, je crois en eux. L'équipe tout entière a roulé très fort à l'avant. On savait que c'était le dernier jour et qu'il fallait tout donner. Quintana a été très fort, mais nous avions Kwiatkowski, Sosa, Tao. Quand il a accéléré, j'ai hésité à le suivre mais je me serais retrouvé tout seul, j'ai préféré rester calme. Nicolas Portal connaît par cœur tous les détails de cette course, il maîtrise les vents, les routes, les écarts... dans le final nous avions qu'avec mon avantage de 45'' j'étais à l'abri. Maintenant je vais me concentrer sur le Tour de Catalogne, et il sera temps de préparer le Giro. Ce sera mon premier grand Tour en tant que leader, alors je veux juste en profiter. Je ne préfère pas me demander si je peux gagner ou non. J'ai 22 ans, je suis jeune, je dois apprendre... et garder les pieds sur terre. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.