Paris-Bourges : Démare récidive et remporte l'épreuve pour la 1ere fois

Paris-Bourges : Démare récidive et remporte l'épreuve pour la 1ere fois©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le jeudi 05 octobre 2023 à 18h26

Déjà vainqueur du Tour de Vendée, quatre jours plus tôt, débloquant du même coup son compteur sous les couleurs d'Arkéa-Samsic, Arnaud Démare a récidivé ce jeudi en remportant la 72eme édition de Paris-Bourges. Une course que le Picard, 2eme des deux dernières éditions, n'avait encore jamais gagnée. Il affiche désormais 95 victoires en carrière.


La troisième a été la bonne pour Arnaud Démare (32 ans). Deuxième des deux dernières éditions de Paris-Bourges et également deuxième en 2013, le Picard a enfin inscrit son nom au palmarès de l'épreuve, ce jeudi. Quatre jours après avoir remporté le Tour de Vendée, dernier rendez-vous de la saison de Coupe de France, l'ancien coureur de l'équipe Groupama-FDJ aujourd'hui sous les couleurs d'Arkéa-Samsic a confirmé sa forme du moment en s'imposant sur le boulevard de la République. Il faut dire que le scénario du jour ne pouvait pas faire mieux les affaires de Démare. La victoire s'est en effet disputée à l'issue d'un sprint massif, le peloton ayant rejoint à moins de trois kilomètres de la ligne un trio d'échappés animé par le Belge Dries De Bondt. Ce dernier a tenté jusqu'au bout de résister à la meute en relançant l'allure autant qu'il l'a pu, mais sous la pression notamment de l'équipe Lotto Dstny chère à Arnaud De Lie, la jonction semblait inévitable.

Démare : "Ca me fait vraiment plaisir"

Le vainqueur du jour n'en espérait pas davantage pour pouvoir rappeler à tous les engagés de cette 72eme édition qu'il était bien le plus rapide ce jeudi. Jusqu'au bout, De Lie, victime d'une chute dans le final de Binche-Chimay-Binche deux jours plus tôt qui l'avait empêché de se mêler à la lutte pour la victoire et donc de réaliser éventuellement le triplé, a espéré doucher Démare. Il semblait d'ailleurs très bien parti pour l'emporter après avoir lancé le premier les hostilités. Le sprinteur de la formation bretonne, qui avait débloqué son compteur sous ses nouvelles couleurs lors du Tour de Vendée, a finalement eu le dernier mot en coiffant le Belge au poteau après avoir jeté son vélo sur la ligne. Démare, qui en est désormais à 95 victoires, signe ainsi sa deuxième victoire de rang, aux dépens de De Lie, qui n'a pas chuté cette fois, mais a provoqué une grosse chute après l'arrivée. "J'ai fait de nombreux podiums sur Paris-Bourges mais je n'avais jamais gagné. Ca me fait vraiment plaisir de pouvoir accrocher cette course à mon palmarès", savourait dans le Télégramme le héros du jour après son succès.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.