Omloop Het Nieuwsblad : Au sprint face à Yves Lampaert, Jasper Stuyven a fait la différence

Omloop Het Nieuwsblad : Au sprint face à Yves Lampaert, Jasper Stuyven a fait la différence©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 février 2020 à 17h18

Dans une course marquée par une météo difficile, l'Omloop Het Nieuwsblad a été remporté au sprint par Jasper Stuyven devant Yves Lampaert.

C'est presque un classique. Pour la 56eme fois en 63 éditions, c'est un coureur belge qui a remporté l'Omloop Het Nieuwsblad, première classique flandrienne disputée entre Gand et Ninove sur un parcours de 200km hérissé des toujours fameux monts des Flandres. Une épreuve de l'UCI World Tour qui a démarré timidement avec un groupe de cinq coureurs, dont l'Italien Manuele Boaro, qui a pris le large dès les premiers kilomètres sous une pluie battante. Alors que l'équipe CCC de Greg van Avermaet a maintenu le tempo du peloton, l'échappé a pu compter jusqu'à sept minutes d'avance avant que la pluie ne gagne en intensité et rende la course plus difficile encore, avec un peloton qui s'est petit à petit découpé en plusieurs groupes. L'échappée a vu le premier groupe la reprendre à une centaine de kilomètres de l'arrivée avant que le peloton ne se reforme au gré d'une temporisation.

La météo a provoqué l'écrémage

Mais face aux routes étroites dans les monts flandriens, l'unité du peloton n'a pas duré et un groupe d'une quinzaine de coureurs, dont Wout van Aert, Yves Lampaert, Matteo Trentin, Oliver Naesen, Gren van Avermaet ou encore Jasper Stuyven s'est détaché à un 85km de l'arrivée. Le vent de face qui s'est abattu sur la course n'a pas fait varier les positions alors que plusieurs offensives signées Matteo Trentin ou encore Ian Stannard ont tenté de secouer la course. Des mouvements qui ont fait fondre le groupe de tête à huit éléments avec, donc, Matteo Trentin accompagné d'Yves Lampaert, Tim Declercq, Jasper Stuyven, Mike Teunissen, Frederik Frison, Jonas Rutsch et Soren Kragh Andersen. Un groupe qui, très rapidement, s'est assuré de s'expliquer pour la victoire finale dans cet Omloop Het Nieuwsblad. Derrière le groupe de tête, Sep Vanmarcke et Wout van Aert n'ont pas perdu espoir et se sont lancés dans une chevauchée à 40km de l'arrivée avant que le coureur de la formation Jumbo-Visma ne voit Tiesj Benoot venir lui apporter de l'aide mais l'écart était bien trop important pour espérer revenir.

Stuyven était le plus fort

Aux avant-postes, la montée du Mur de Grammont, à 18km de l'arrivée, a vu Yves Lampaert placer une accélération que seuls Jasper Stuyven et Soren Kragh Andersen ont pu suivre. Un trio qui a rapidement fait la différence, le coureur de la formation Trek-Segafredo essayant sans succès de partir seul dans la dernière montée du Bosberg, forçant les trois coureurs à collaborer dans le final pour ne pas laisser un groupe mené par Matteo Trentin revenir. A 2km du but, Yves Lampaert a une nouvelle fois tenté de partir seul, mais le seul résultat a été de lâcher Soren Kragh Andersen. Le duo belge s'est donc expliqué dans la dernière ligne droite pour la victoire finale et c'est bien Jasper Stuyven qui s'est montré le plus rapide pour s'offrir sa première classique devant Yves Lampaert alors que le Danois complète le podium à dix secondes. Premier Français, Florian Sénéchal prend la dixième place à un peu plus d'une minute du vainqueur.

CYCLISME / OMLOOP HET NIEUWSBLAD
Classement final - Gand-Ninove (200km) - Samedi 29 février 2020
1- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) en 5h00'53''
2- Yves Lampaert (BEL/Deceuninck-Quick Step) mt
3- Soren Kragh Andersen (DAN/Sunweb) à 10''
4- Matteo Trentin (ITA/CCC) à 41''
5- Tim Declercq (BEL/Deceuninck-Quick Step) à 1''15
6- Mike Teunissen (PBS/Jumbo-Visma) à 1'15''
7- Oliver Naesen (BEL/AG2R-La Mondiale) à 1'15''
8- Philippe Gilbert (BEL/Lotto-Soudal) à 1'15''
9- Stefan Küng (SUI/Groupama-FDJ) à 1'15''
10- Florian Sénéchal (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 1'15''
...


Vos réactions doivent respecter nos CGU.