NTT : L'arrivée dans le staff de Bjarne Riis officialisée

NTT : L'arrivée dans le staff de Bjarne Riis officialisée©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 08 janvier 2020 à 16h57

A la suite de l'arrivée de la société Virtu Cycling dans le capital de la société qui la chapeaute, l'équipe NTT a confirmé que Bjarne Riis intègre son staff comme manager général.

C'est un retour qui risque de faire grincer des dents. Eloigné du peloton depuis mars 2015 et son départ de l'équipe Tinkoff, en raison de divergences d'opinions avec le propriétaire de l'équipe Oleg Tinkov, Bjarne Riis remet un pied dans le monde du cyclisme professionnel, lui qui avait précédemment fait part de son envie de relancer l'équipe Katusha-Alpecin, dont la licence a été finalement vendue à l'équipe Israel Start-Up Nation. En effet, la société qu'il a fondé avec les hommes d'affaires danois Lars Seier Christensen et Jan Bech Andersen, Virtu Cycling, a officiellement pris possession d'une part minoritaire de la société qui opère l'équipe NTT Pro Cycling, anciennement connu sous le nom Dimension Data. Le Danois, notamment connu pour ses aveux de dopage concernant sa carrière de coureur et notamment l'époque où il a remporté le Tour de France, fait donc un retour par la petite porte.


Riis : « Mettre en place une des meilleures équipes au monde »

L'arrivée de Bjarne Riis au sein de la structure NTT va se faire au poste de manager général et le Danois a immédiatement affirmé des ambitions hautes. « C'est un moment de fierté pour notre société, Virtu Cycling, et je suis très excité par ce partenariat et son potentiel, a déclaré le Danois. Je pense qu'ensemble, nous pouvons mettre en place une des meilleures équipes cyclistes au monde, construite sur un grand nombre d'année d'expérience sur le World Tour. » Bjarne Riis assure vouloir adopter une approche centrée sur la technologie et la performance et avoue une certaine hâte à prendre ses fonctions. « Je suis impatient de démarrer notre collaboration et de prendre la tête du secteur sportif de l'équipe dans cette nouvelle organisation. Ensemble, je pense que nous pouvons amener l'équipe au niveau supérieur et en faire une équipe dont tout le monde, coureurs comme membres de l'encadrement, voudront faire partie. » Une ambition élevée qui devra faire face à la réalité du peloton.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.