NTT : Départ vers Gazprom-RusVelo pour Roman Kreuziger

NTT : Départ vers Gazprom-RusVelo pour Roman Kreuziger©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 18 novembre 2020 à 14h45

L'avenir de l'équipe NTT étant encore incertain, Roman Kreuziger s'est engagé pour la saison 2021 avec la formation russe Gazprom-RusVelo.

L'incertitude concernant l'avenir de l'équipe NTT est trop importante pour certains coureurs. En effet, alors que le partenaire principal de la formation sud-africaine va mettre un terme à son engagement à l'issue de l'année 2020 et malgré les propos rassurant de son patron Doug Ryder, plusieurs coureurs ont décidé de ne pas attendre et de s'engager avec d'autres formations. Après Ben O'Connor chez AG2R-Citroën, Michael Valgren chez EF ou, plus récemment, Edvald Boasson Hagen chez Total Direct Energie, c'est au tour de Roman Kreuziger de changer de casaque. Le Tchèque, ancien vainqueur de l'Amstel Gold Race, du Tour de Suisse et du Tour de Romandie, s'est officiellement engagé pour la seule saison 2021 avec la formation russe Gazprom-RusVelo.


Kreuziger heureux de se lancer un nouveau défi

Après deux saisons au sein de la formation sud-africaine, le coureur de 34 ans redescend d'un cran dans la hiérarchie du cyclisme professionnel. Mais, pour le natif de Moravska Trebova, c'est un défi intéressant à relever dans une équipe dont le leader sera Ilnur Zakarin. « J'ai ressenti une très bonne énergie et j'ai eu une bonne première impression lors des premières réunions faites par internet avec les dirigeants de l'équipe. J'ai pu découvrir qu'ils sont très confiants et j'aurai l'opportunité de démarrer tranquillement ma préparation pour la saison à venir, a déclaré Roman Kreuziger dans un communiqué de sa nouvelle équipe. Je suis prêt à partager mon expérience avec les jeunes coureurs et, évidemment, j'aiderai Ilnur Zakarin à se battre pour le classement général. J'espère que nous recevrons une invitation pour le Giro la saison prochaine, parce que nous pouvons certainement y être compétitifs. » Alors qu'il assure également viser les Jeux Olympiques de Tokyo, Roman Kreuziger espère que sa nouvelle équipe pourra s'engager sur plusieurs classiques ardennaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.