Nic Dlamini (NTT) violemment arrêté en Afrique du Sud

Nic Dlamini (NTT) violemment arrêté en Afrique du Sud©Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, publié le samedi 28 décembre 2019 à 13h02

Le coureur sud-africain, Nic Dlamini, de la formation NTT a été violemment arrêté ce vendredi dans un parc national du Cap. La scène, filmée et publiée sur les réseaux sociaux, a fait scandale.

Le coureur sud-africain, Nic Dlamini, a été victime d'une violente arrestation ce vendredi à Table Mountain, parc national dominant Le Cap. Filmée par un coéquipier d'entraînement du cycliste, une vidéo des faits a circulé dans la journée sur les réseaux sociaux. Sur celle-ci, on y voit Dlamini être malmené par les gardes du parc national, et plaqué contre leur véhicule. Le coureur est sorti de cette intervention musclée avec une blessure au bras, information confirmée par son équipe, NTT, dans un communiqué : « Nicholas a été emmené à l'hôpital de False Bay où des radiographies ont été effectuées et il a été confirmé qu'il avait subi une fracture de l'humérus gauche. »



Quant à la direction de Table Mountain, elle s'est défendu en déclarant que le cycliste était rentré dans l'enceinte du parc sans ticket d'entrée. « La situation s'est alors envenimée et le suspect s'est blessé lui-même », a ajouté le parc national. Les images ont choqué sur les réseaux sociaux. Chris Froome a réagi sur son compte Twitter : « Apparemment, Nic Dlamini s'est blessé tout seul... », s'est-il exprimé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.