Nibali va rencontrer la police française suite à sa chute dans l'Alpe d'Huez

Nibali va rencontrer la police française suite à sa chute dans l'Alpe d'Huez©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 16 octobre 2018 à 18h34

Selon La Gazzetta dello Sport, Vincenzo Nibali (Bahrein-Merida), qui avait porté plainte suite à sa chute dans l'Alpe d'Huez provoquée par un spectateur lors du Tour de France, va rencontrer la police française le 10 novembre.

Et si Vincenzo Nibali et son équipe Bahrein-Merida parvenaient à obtenir réparation après sa chute dans l'Alpe d'Huez provoquée par un spectateur le 19 juillet, et qui l'a contraint à abandonner le Tour de France ? On en est encore loin, mais l'affaire suit son cours, puisque La Gazzetta dello Sport révèle ce mardi que le coureur italien, qui était quatrième du classement général à 2'14 de Geraint Thomas le jour de sa chute, va rencontrer la police de Grenoble le 10 novembre prochain. Selon les images captées par une vidéo amateur, Nibali était tombé après s'être accroché dans la lanière de l'appareil photo d'un spectateur. Il avait pu terminer l'étape, mais n'avait pas pris le départ le lendemain, car le diagnostic médical avait révélé une fracture d'une vertèbre.

Toujours selon La Gazzetta, plusieurs supporters italiens présents dans le fameux virage où Nibali est tombé ont témoigné, et la police a également étudié la vidéo de l'incident. « L'équipe et moi-même avons payé cher cette situation, car 70% de la visibilité de l'équipe se fait pendant le Tour de France. En plus des dommages pour ma santé, cela a un dommage économique, mais quelle est sa valeur ? », s'était demandé Nibali au mois d'août. Si le coureur et son équipe parviennent à obtenir une compensation financière, cela pourrait faire jurisprudence dans le monde du cyclisme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.