Movistar : Fuglsang en 2021 ?

Movistar : Fuglsang en 2021 ?©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 06 octobre 2020 à 10h51

Déjà pressenti chez Movistar à la fin de la saison dernière, Jakob Fuglsang (35 ans), finalement prolongé par Astana, pourrait rejoindre l'équipe espagnole l'année prochaine.

Jakob Fuglsang (35 ans) va-t-il enfin franchir le pas ? Suivi de très près par l'équipe Movistar depuis plusieurs années, le coureur danois pourrait enfin se laisser tenter et rejoindre les couleurs espagnoles chères à Eusebio Unzué. A en croire La Gazzetta dello Sport, le leader de l'équipe Astana sur ce Giro qui a débuté samedi dernier par la performance folle de Filippo Ganna sur le chrono de Palerme se serait vu proposer en marge de ce Tour d'Italie 2020 un contrat de deux ans prenant effet à partir de 2021. Arrivé en cinquième position de la première étape en haute altitude, lundi au sommet de l'Etna (3eme étape), Fuglsang réfléchirait cette fois très sérieusement à la proposition de Movistar, qui participe également à ce Giro mais s'est aligné au départ sans ses habituelles locomotives Alejandro Valverde ou Enric Mas, cinquième du dernier Tour de France quand le vétéran espagnol, de son côté, avait terminé 12eme du classement final. Le souci pour la formation que Nairo Quintana avait quittée à l'intersaison dernier pour l'équipe française Arkéa-Samsic est qu'Astana ne serait toujours pas prêt à laisser filer le Danois.

En 2019, Fuglsang avait préféré rester chez Astana

C'était déjà le cas en 2019 à l'issue de la plus belle saison en carrière du natif de Genève (Suisse) notamment vainqueur cette année-là du Critérium du Dauphiné et de Liège-Bastogne-Liège. Et, à l'époque, l'ancien coureur de Leopard-Trek avait préféré prolonger au sein de l'équipe kazakhe dont il porte le maillot depuis maintenant 2013. « C'est vrai, il y avait des contacts avec Movistar et Eusebio Unzué pour me signer. C'était une option intéressante, mais j'ai finalement prolongé avec Astana et je suis très heureux (...) Movistar était une très belle option pour moi, mais je crois que j'aurai encore plus d'opportunités ici (chez Astana). J'ai déjà 34 ans et je devais bien choisir parce que je ne suis plus tout jeune. Je pourrai être le leader de l'équipe sur des grandes courses, j'espère être à la hauteur de la tâche à accomplir », avait alors expliqué l'intéressé, juste après avoir rempilé chez Astana une nouvelle fois. Qu'en sera-t-il cette fois, alors que son contrat l'emmène jusqu'en 2021 ? Une fois de plus, la balle est dans le camp du vainqueur du Tour de Lombardie en août dernier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.