Movistar : Départ en fin de la saison confirmé pour Nairo Quintana

Movistar : Départ en fin de la saison confirmé pour Nairo Quintana©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 11 août 2019 à 10h28

Alors qu'il est annoncé avec insistance chez Arkea-Samsic en 2020, c'est dans un entretien à une radio colombienne que Nairo Quintana a confirmé son départ de l'équipe Movistar à la fin de la saison.

C'est ce qui s'appelle acter le divorce. Alors que son nom revient sans cesse depuis plusieurs semaines autour de la formation française Arkea-Samsic et que son contrat avec l'équipe Movistar arrive à échéance à l'issue de la saison 2019, Nairo Quintana n'a pas fait mystère de ses intentions à l'occasion d'un entretien accordé à la radio colombienne BluRadio : il ne sera plus membre de l'effectif de la formation espagnole à l'expiration de son contrat. « C'est l'idée, pouvoir trouver une équipe où je me sens à l'aise, où je serai heureux et où on pourra me soutenir à 100%, a déclaré le Colombien à lors de cet entretien. Nous sommes à un moment où il doit y avoir des changements. Je m'en vais avec de bonnes sensations. »

Quintana : « Ils m'ont appris beaucoup de choses »

Après avoir débuté sa carrière professionnelle dans des équipes de son pays, Nairo Quintana n'a connu que l'équipe Movistar. Arrivé en 2012, le Colombien va ainsi tourner une page et mettre un terme à sept années aux côtés d'Eusebio Unzué. Un passage chez Movistar qui l'a vu remporter le Tour d'Italie en 2014 et le Tour d'Espagne en 2016 mais échouer à briller sur le Tour de France, comme lors de l'édition 2019 où ses équipiers ont roulé alors qu'il était échappé. Mais, s'il fait le bilan, Nairo Quintana retient du positif de ce passage en Espagne. « C'était un cycle pendant lequel j'étais très bien, je suis arrivé très jeune, ils m'ont recruté quand j'étais dans une équipe colombienne et ils m'ont appris beaucoup de choses, ils m'ont aidé », a confié le coureur de 29 ans. Maintenant que le départ de chez Movistar est acté, reste à confirmer l'identité de sa future formation... qui devrait donc être bretonne ;

Vos réactions doivent respecter nos CGU.