Mondiaux sur piste : Deux médailles dont un titre pour les Bleus

Mondiaux sur piste : Deux médailles dont un titre pour les Bleus©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 29 février 2020 à 20h54

Alors que Clara Copponi et Marie Le Net ont remporté la médaille d'argent de l'américaine, l'omnium a été dominé par Benjamin Thomas, sacré pour la deuxième fois dans cette discipline.

Les trois médailles glanées ce vendredi ont débloqué l'équipe de France. La quatrième et avant-dernière journée des championnats du monde de cyclisme sur piste a vu le clan tricolore aller chercher deux nouvelles médailles mais, surtout, son premier titre. Déjà sacré à Hong Kong en 2017, Benjamin Thomas a dominé de la tête et des épaules l'omnium. Vainqueur de la première épreuve, le scratch, le coureur de la formation Groupama-FDJ a assuré lors de la course tempo avec une deuxième place avant de terminer quatrième de l'élimination. La course aux points, juge de paix de cette épreuve combinée, a été rondement menée par Benjamin Thomas. Constamment aux avant-postes, il a cumulé les points dans les différents sprints pour creuser l'écart avant de prendre la roue du Néerlandais Jan Willem van Schip pour prendre un tour au peloton et assurer le sacre mondial avec 23 points d'avance sur son rival et 41 sur le Britannique Matthew Walls, qui complète le podium.


Copponi et Le Net ont confirmé

L'autre médaille tricolore de cette journée est venue de l'américaine avec le duo composé de Clara Copponi et Marie Le Net. Après être montées sur le podium lors de deux manches de la Coupe du Monde, les Tricolores ont confirmé leurs bonnes dispositions à l'occasion de ces Mondiaux. Si les Néerlandaises Kirsten Wild et Amy Pieters (36 points) ont rapidement été intouchables, Clara Copponi et Marie Le Net (24 points) ont su prendre le meilleur sur les Italiennes Letizia Paternoster et Elisa Balsamo (20 points) pour la deuxième place et la médaille d'argent. Cette quatrième journée des championnats du monde a également été marquée par la performance majuscule de Chloe Dygert sur la poursuite individuelle. Après avoir battu le record du monde lors des qualifications, l'Américaine a haussé un peu plus le ton lors de la finale qui l'opposait à l'Allemande Lisa Brennauer. Victorieuse en 3'16''937, Chloe Dygert a fait tomber une deuxième fois le record du monde pour s'assurer facilement du titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.